Coupe Du Monde: Les Anglais Atomisent Les Panaméens (6-1)

Hier, la Belgique a montré sa puissance offensive dans ce groupe G en s’imposant, sans fioriture de la Tunisie sur le score de cinq buts à deux.

On attendait donc beaucoup aujourd’hui de l’Angleterre, qui pouvait se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde, contre le Panama à Nijni Novgorod. Et ce qu’on peut dire, c’est qu’on n’a pas été déçu de la prestation des hommes de Gary Southgate tant ils ont été supérieurs à leurs adversaires du jour. Les Anglais se sont proprement baladés contre le Panama qui avait déjà perdu contre la Belgique (3-0).

Pourtant, pour leur entrée en matière dans ce Mondial russe, les Anglais avaient peiné contre la Tunisie, l’emportant au bout du bout, grâce à un doublé d’Harry Kane (2-1).

Mais cette fois, les Three Lions n’ont pas fait de sentiments. Après un début de rencontre un peu poussif, John Stones a ouvert le score de la tête sur un corner où il s’est retrouvé absolument seul (1-0, 8e).

Malgré une réponse de Baracanas (13e), c’est bien les Anglais qui allaient doubler la mise. Sur un ballon en provenance de Trippier, Lingard était fauché par Escobar dans la surface. Kane, d’une frappe surpuissante, transformait la sentence (2-0, 22e).

Triplé pour Harry Kane

Mais c’était loin d’être terminé pour cette première période, les Panaméens étaient complètement sous l’eau et Jesse Lingard y allait de sa réalisation après un bon mouvement avec Sterling (3-0, 36e). Mais dans ce groupe, les buts pleuvent et, suite à une sublime combinaison sur coup franc, John Stones propulsait le ballon au fond des filets de très près (4-0, 40e).

Enfin, dans le temps additionnel de la première période, Harry Kane était ceinturé sur un corner et obtenait un penalty qu’il transformait lui-même de la même façon, en lucarne et en force (5-0, 45e +1). Les joueurs britanniques pouvaient ainsi retrouver les vestiaires avec le sentiment du devoir accompli.

Au retour de vestiaires, Jordan Pickford et ses coéquipiers jouaient franchement avec le frein à main et Harry Kane allait marquer un triplé sans même faire exprès.

Ruben Loftus-Cheek prenait le cuir sur le côté droit, rentrait sur son pied gauche et frappait au but. Le buteur de Tottenham tentait de se décaler, mais contrait le cuir du talon et l’envoyait, malgré lui, dans le but (6-0, 62e).

Dans la foulée, Southgate remplaçait son triple buteur et Lingard pour faire rentrer Vardy et Delph (64e). Les Panaméens avaient bien du mal, mais Pickford restait vigilant sur une tentative de Murillo (66e). Sur un corner, Roman Torres tentait d’approcher le but sur corner mais c’était en vain (76e).

Mais ils allaient enfin trouver la faille. Sur un coup franc botté de la gauche vers la droite, Felipe Baloy se jetait dans la surface et battait en taclant Pickford (6-1, 78e). Ensuite, le Panama posait le pied sans pour autant se montrer vraiment dangereux. Avec ce résultat, les Anglais et les Belges sont à égalité parfaite avant l’ultime rencontre entre les deux nations.

Mercatofoot

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*