Cour d’Appel de Dakar : Un trafic d’ordres de mise en liberté découvert

La Cour d’appel de Dakar est agitée ces derniers jours par une affaire de trafic d’ordres de mise en liberté. Certains juges ayant appris, au moment d’appeler une trentaine de dossiers soumis à leur autorité, que les concernés ont humé l’air de la liberté.

Surpris par ces libérations sans jugement, les responsables de la juridiction ont saisi la brigade de recherches de la gendarmerie. L’enquête ouverte ne tardera pas à porter ses fruits. Un certain Lamine Diagne est arrêté. Parti à la retraite depuis quelques années, ce dernier a été maintenu comme agent au niveau de l’administration de la Cour d’appel.

Lamine Diagne a été placé en garde à vue vendredi. Il a bénéficié hier, lundi 11 septembre, d’un deuxième retour de parquet. Il fera face au juge d’instruction ce mardi. Il serait poursuivi pour association de malfaiteurs, vols de documents administratifs, faux et usage de faux en écriture privée, entre autres.

Le mis en cause ne serait qu’un des maillons de la chaîne. Neuf autres personnes seraient visées dans cette affaire qui fleure bon le scandale avec l’implication de gros bonnets de la justice.

Pour l’instant les juges de la Cour d’appel sont dans tous leurs états.

In the Spotlight

Mohammed ben Salmane blessé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*