COUT 2,5 milliards Cfa pour lancer la construction du Palais des Sports : «Une salle de basket de 5 000 places c’est au moins 8 milliards»

Marius Ndiaye basketballLe président de la République a promis aux Lionnes, sacrées championnes d’Afrique pour la 11e fois, une salle de basket moderne. Macky Sall a joint l’acte à la parole en annonçant la somme de 2,5 milliards Cfa pour lancer les travaux en avril 2016 sur le parking du stade Léopold Senghor. Mais il faudra beaucoup plus d’argent pour que le basket sénégalais ait son Palais des sports. En clair : pour une salle de 5 000 places c’est au moins… 8 milliards.

En recevant les Lionnes du basket, au lendemain de leur 11e sacre continental décroché à Yaoundé le 3 octobre dernier, le président de la République a promis d’offrir au basket sénégalais, une sale moderne. Joignant l’acte à la parole, Macky Sall a annoncé la somme de 2,5 milliards Cfa pour lancer les travaux du Palais des Sports, en avril 2016.
Une nouvelle qui a été bien accueillie par le monde de la balle orange qui n’avait comme seule salle le stadium Marius Ndiaye, qui a atteint ses limites car n’étant plus aux normes Fiba.
Dans la même foulée que le président de la République, le ministre des Sports, Matar Ba, a révélé que ce Palais des Sports sera construit sur la réserve foncière du stade Léopold Senghor.
Mais il est évident que les 2,5 milliards Cfa annoncés par Macky Sall sont loin du budget prévu pour construire une salle de basket moderne. Un expert en bâtiment confie : «Une salle moderne de basket de 5 000 places c’est au moins 8 milliards Cfa et la durée maximum c’est deux ans.» Notre interlocuteur, qui a souhaité garder l’anonymat, a été catégorique. Avant d’ajouter : «Et maintenant si on veut construire une plus grande salle, par exemple de 10 000 places comme le disent par certains, il faut alors prévoir beaucoup plus d’argent.»

Le Palais des Sports de Bamako a coûté 8 milliards Cfa
Et si on jette un coup d’œil sur ce qui se fait ailleurs, en Afrique ou dans la sous-région, on donne raison à notre interlocuteur. En effet, intéressons-nous à nos voisins maliens. Le Palais des Sports de Bamako, construit par une société chinoise, a coûté, selon les médias maliens, 8 milliards 629 millions Cfa. Entièrement financé par le Budget national, sa construction avait été interrompue suite au coup d’Etat du 21 mars 2012 et aux graves événements dans le Nord du pays. Inauguré le 15 février 2014, le nouveau complexe sportif est entièrement climatisé et a été construit par une société chinoise.

14 milliards Cfa pour la salle polyvalente de Yaoundé 
Quittons le Mali pour le Cameroun qui vient d’abriter l’Afrobasket féminin 2015. Selon le site Cameroon-info, le coût de construction de la salle polyvalente de Yaoundé est de 14,2 milliards Cfa. D’une superficie de 12.000 m², elle a une capacité de 5 263 places assises. Et on peut y pratiquer des disciplines comme : la boxe, le volley-ball, le handball, le basket-ball, l’haltérophilie, le judo, le tennis de table, badminton, volley-ball, judo, taekwondo, la gymnastique…
Les travaux qui sont toujours l’œuvre des Chinois ont débuté en janvier 2006. La remise des clefs a eu lieu le 19 décembre 2008. L’inauguration officielle ayant eu lieu en février 2009, précise nos confrères camerounais.
Allons enfin en Tunisie où s’est déroulée cette année l’Afrobasket masculin. C’est la salle de Radès qui a accueilli les joutes. Mais la particularité de cette salle, qui fait 17 000 places, est qu’elle a été réhabilitée. Ce qui fait qu’il est difficile d’en évaluer le coût global. Situé à une dizaine de kilomètres au sud de Tunis, le complexe a été agrandi en 2014, avant d’abriter le championnat d’Afrique de basket masculin 2015, remporté par le Nigeria, le Sénégal terminant à la 4e place.

Hyacinthe DIANDY
hdiandy@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*