Crash de l’Airbus russe au Sinaï- L’impact sur le Maroc, selon une experte bulgare

8483162-13332264-300x200Dr Nadejda Popova, experte bulgare travaillant pour la firme d’intelligence économique britannique, Euromonitor International, estime que la catastrophe aérienne survenue récemment au Sinaï en Egypte, aurait des effets sur le Maroc.
En effet, alors que se multiplient les thèses sur un attentat terroriste qui aurait provoqué le crash au Sinaï, le 31 octobre dernier, de l’Airbus A321 russe qui a fait 224 morts et qu’il s’en sont suivies de ses théories, des décisions de plusieurs pays européens d’interdire les survols du Sinaï ou de déconseiller à leurs ressortissant de se rendre en Egypte, ces événements catastrophiques pour l’industrie du tourisme en Egypte auraient grands impacts sur le même secteur au Maroc.

Selon le Dr Nadejda Popova, analyste de l’industrie du tourisme et du Voyage à l’Euromonitor International, à Londres, le Maroc pourrait bénéficier de la situation du tourisme se compliquant gravement en Egypte.
Le royaume qui reçoit, selon le ministère marocain du tourisme, à peu prés, un demi million de touristes britanniques par an et beaucoup moins concernant les touristes russes, pourrait améliorer ses scores sur ces deux marchés, en récupérant des parts égyptiennes.
Interrogée sur le site d’informations américain, News Fulton County, Nadejda Popova a déclaré :
‘‘Les voyageurs resteront très réticents à se rendre à cette partie du Moyen-Orient et vont continuer à choisir des destinations comme Dubaï, Oman, et le Maroc, par opposition à des destinations des plus vulnérables comme la Tunisie et l’Egypte’’.
A noter que l’Egypte a gros à perdre : Le Royaume-Uni est son deuxième plus grand marché de touristes avec un millions d’arrivées. La Russie quant à elle, est le plus gros marché de touristes pour l’Egypte, près de trois millions d’arrivées.

Regard sur l4afrique

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*