CRD SUR LE MAGAL DE KAZOU RADIAB Serigne Abdou Fatah Mbacké appelle les chauffeurs à la prudence

Serigne Abdou MbackéLe magal du «Kazou radiab» sera célébré le 27 mai prochain à Touba. Un Comité régional de développement consacré à cet événement religieux a réuni  sous la présidence du gouverneur de Diourbel tous les chefs de services régionaux  impliquées dans l’organisation de ce magal. Le président du comité d’organisation  Serigne Abdou Fatah a saisi cette occasion pour égratigner la Radio télévision nationale (Rts) accusé de prendre à la légère ce magal du Kazou radiab.

Cet événement religieux  commémore la naissance de Serigne Falilou Mbacke le 2ième Khalife général des mourides. Le président du Comité d’organisation du magal du Kazou radiab a exhorté les chauffeurs à rouler doucement pour éviter les nombreux cas d’accidents de la circulation notés souvent durant les événements religieux. Serigne Abdou Fatah Mbacke n’a pas manqué d’égratigner  la Radio telévision sénégalaise (Rts).
Selon lui, les autorités de la Rts considèrent ce magal comme un dahira. La diffusion de l’avant première du magal et  du magal  proprement dit à la télévision nationale  prend beaucoup de temps. Or, après le grand magal de Touba, le Kazou radiab constitue l’un des plus grands événements religieux de Touba, a-t-il martelé. «Si elle ne peut charger dans sa démarche, nous allons la laisser purement et simplement», a-t-il  conclut.
Cet événement religieux, dira le gouverneur de Diourbel, ouvre la saison des magals au niveau de Touba. Mouhamadou Moustapha Ndao déclare  que «nous ferons le maximun pour que tous les services demandés soient satisfaits et fournis avec la plus grande satisfaction de l’autorité chargée de l’organisation du magal Serigne Abdou Fatah Fallilou. Nous formulons des prières à son égard mais aussi de son frère Serigne Abou Mbacke, le khalife de Serigne Falilou Mbacke. Nous avons examiné plusieurs points liés à la sécurité  pour assurer la libre circulation des talibés et de leurs biens. Il faut qu’on puisse assurer leur sécurité».

Aussi, «le Préfet et le sous Préfet vont réunir les instances concernées,  la police, la gendarmerie, les sapeurs pompiers, le comité d’organisation mais aussi les  entreprises qui ont des travaux pour qu’on puisse avoir  un meilleur plan de circulation. Nous allons demander à la police et la gendarmerie de renforcer leur effectif en la matière pour qu’on puisse augmenter le niveau de sécurité durant le magal d’autant plus qu’on a 4 événements. Il  y a d’abord  le magal des petits fils, le magal de Serigne Bara, le magal de Serigne Fallou et la cérémonie officielle au lendemain du magal», a-t-il ajouté.

S’agissant de la fourniture de l’électricité, M. Ndao demande à ce qu’on mette la ville de Touba hors délestage durant les 4 jours avant et  3 jours après ce magal. En ce qui concerne l’hydraulique, le gouverneur de Diourbel déclare avoir pris bonne note des doléances des populations surtout pour le cas particulier  du quartier  Khaira. «Nous allons travailler avec les autorités de l’hydraulique pour qu’on puisse trouver une solution définitive à Khaira. Tous les ans, ce problème persiste. On va veiller à ce que le réseau fonctionne correctement pour qu’il n’y ait pas de fuites d’eau sur le réseau. Nous allons également veiller à mettre un dispositif de secours en terme de camions citernes pour pallier aux insuffisances qu’on pourrait constater dans la fourniture d’eau  à Khaira mais ailleurs à Touba.

Adama NDIAYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*