Création de son parti politique ABC suspendu à la décision de Touba

Après son éviction du poste de Coordonnateur de l’Alliance pour la République (Apr), Me Alioune Badara Cissé n’a cessé de multiplier les rencontres par des tournées nationales et internationales. Aujourd’hui, son départ est suspendu à un fil. Bref, l’ancien chef de la diplomatie -qui est sur le point de nouer une alliance électorale avec Pape Diop et Idrissa Seck, en direction des élections locales- serait à l’écoute de Touba.abc

Va-t-on vers une confrontation politique entre le président de la République, Macky Sall, et l’ancien numéro 2 de son parti, Alioune Badara Cissé ? Tout porte à le croire. Du moins, si la médiation entreprise par de bonnes volontés, et pas des moindres, venait à échouer. En effet, quand on se réfère aux récentes informations mises à notre disposition par des proches de l’ancien ministre des Affaires Etrangères, Alioune Badara Cissé est dans la logique de créer sa propre formation politique. «Il est toujours à l’écoute de Touba». Selon toujours nos sources, le grand Magal de Touba prévu en fin de semaine aurait retardé la décision. A quelques encablures des échéances locales, la décision d’Alioune Badara Cissé sera très déterminante au sein de l’Apr, car il est soupçonné de partir avec des femmes, des hommes et des jeunes acquis à sa cause.

Des son éviction du poste de coordonnateur de l’Apr qu’il occupait depuis la formation de celle-ci, le désormais ex-Coordonnateur de l’Apr sanctionné suite à ses critiques jugées virulentes à l’endroit de son parti, ne cesse de multiplier des rencontres précisément des tournées au Sénégal et à l’étranger, à la rencontre des militants de l’Apr, mais surtout de ses sympathisants. Un élément clé qui va, à coup sûr, beaucoup influer dans sa décision. Le fossé entre le leader de l’Apr et son ex-compagnon s’est élargi davantage par l’absence remarquée d’Abc lors de la célébration des 5 ans de l’Apr. Si presque tous les responsables de l’Alliance pour la République (Apr) étaient présents, son absence en tant que membre fondateur du parti présidentiel a fait boule de neige. Ainsi, si d’aucuns avancent qu’il a ses raisons, d’autres disent qu’il a boudé. Quoi qu’il puisse en être, son absence a, le moins que l’on ne puisse dire, été très ressentie. Désormais simple militant, ses inconditionnels accusent le leader de l’Apr d’affaiblir leur mentor après l’avoir successivement démis de ses fonctions de ministre des Affaires étrangères et de Coordonnateur de l’Apr, adoubant ainsi son beau-frère dans la vieille ville de Saint-Louis. Ils déclarant qu’ils ne laisseront nullement faire. Ainsi, peut-on craindre un duel à mort entre le président de la République et ABC, aux prochaines joutes électorales.

Sekou Dianko DIATTA

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*