CREI – Quelques jours après la réponse de l’ancien ministre : Les gendarmes aux trousses de Baldé, introuvable

balde-abdoulaye--25Abdoulaye Baldé risque gros. Des éléments de la Section de recherches de la gendarmerie s’étaient rendus à son domicile, jeudi, pour le cueillir. Ce, après que le parquet spécial n’a pas été convaincu des justificatifs de sa mise en demeure.
La gendarmerie est aux trousses de Abdoulaye Baldé. Jeudi, des éléments de la Section de recherches se sont rendus au domicile de l’ancien ministre d’Etat sous le régime libéral avec un mandat d’amener en poche, selon plusieurs sources. Mais le maire récemment réélu de Ziguinchor ne se trouvait pas sur place. Les pandores sont rentrés bredouille en attendant de voir la tronche de M. Baldé qui avait déposé ses justificatifs de la mise en demeure que lui avait notifiée le parquet spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Vraisemblablement, Alioune Ndao et Cie n’ont pas été satisfaits des réponses de Abdou­laye Baldé malgré ses «1000 pages». Plusieurs partisans du maire de Ziguninchor et des politiques dont Idrissa Seck, Aïda Mbodj, Pape Samba Mboup s’étaient rendus à son domicile pour lui apporter leur soutien. Alors que d’autres responsables de la mouvance présidentielle, comme Abdoulaye Wilane du Parti socialiste dénoncent, sur la Tfm, le procédé des gendarmes partis cueillir le président de l’Asso­ciation des maires du Sénégal (Ams).
Abdoulaye Baldé est poursuivi en même temps que Karim Wade, et d’autres dignitaires du régime libéral pour enrichissement illicite. La Crei estime sa fortune à près de 5 milliards de francs Cfa. Député non-inscrit, le leader de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) a été interdit de sortir du territoire depuis plus d’un an et a vu son immunité parlementaire levée en même temps que celle de Ousmane Ngom et Oumar Sarr, tous membres du Pds.

hamath@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*