Crise au Mali : l’Onu inquiète

minusma_un_maliPour le seul mois de mai, au moins douze casques bleus ont été tués et plusieurs autres blessés dans une série d’attaques.

Dans un communiqué, Ban Ki Moon a promis soumettre dans les jours à venir au Conseil de sécurité, des propositions visant à renforcer les positions et les capacités de la Mission.

Selon le Secrétaire général de l’Onu, rien ne peut excuser les actes terroristes contre des hommes et des femmes venus servir les Nations Unies afin d’aider le peuple malien à rétablir la stabilité et la sécurité dont le pays a besoin.

Ban Ki Moon a également exhorté le Gouvernement malien à enquêter rapidement afin de poursuivre les coupables de ces actes. Il a demandé aux maliens d’assister les autorités compétentes en leur fournissant toute information relative aux attaques.

Le Conseil de sécurité qui travaille aussi pour un renforcement des capacités de la Minusma, a condamné les attaques contre la mission à travers une déclaration publiée par l’organe.

Le président du Conseil pour le mois de juin, le diplomate français Francois Delattre, a estimé lors de sa conférence de presse de prise de fonction, que la Minusma dispose d’un mandat robuste et d’une mission très étendu.

Pour sa part, le centre d’analyse politique et économique malien, a pointé du doigt la Minusma qu’il accuse de ne pas jouer son rôle.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*