Crise migratoire: l’UE paie pour les actions de l’Otan en Libye, selon Moscou

Confrontée à la crise migratoire, l’Union européenne paie pour les démarches commises par l’Otan en Libye, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

La crise migratoire qui affecte l’Union européenne est directement liée aux démarches de l’Otan qui a fait de la Libye le principal point de transit de clandestins, a estimé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

«L’Otan a bombardé la Libye, elle a transformé ce pays en un trou noir, via lequel les flux de migrants clandestins se ruent vers l’Europe. Aujourd’hui, l’UE essaie de rectifier ce qu’a commis l’Alliance atlantique», a indiqué M.Lavrov dans un entretien accordé à la chaîne de télévision britannique Channel 4 commentant le récent sommet de l’Union européenne.

Auparavant, les 28 dirigeants de l’UE réunis en sommet à Bruxelles sont parvenus à s’entendre sur le dossier migratoire pour instaurer notamment un système «volontaire» de centres d’accueil sur le sol européen.

L’Otan est intervenue en Libye avec un mandat du Conseil de sécurité de l’Onu du 19 mars au 31 octobre 2011 sur fond de guerre civile libyenne. En juin 2017, Emmanuel Macron a estimé que la participation des Forces armées françaises à l’opération militaire en Libye avait été une erreur.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*