Daesh est toujours soutenu par les États-Unis et les Nations-Unies

Le ministère russe de la Défense a dénoncé une attaque contre un convoi humanitaire de médicaments et de nourriture destinés à une zone de désescalade.

Environ 300 combattants de Daesh ont surgi de la zone sous contrôle des États-Unis à bord de pick-up et ont saisi tout le chargement.

Identiquement, 600 combattants armés avaient quitté le camp des Nations unies de Rukban (Jordanie) pour entrer en territoire syrien, les 2 et 3 octobre, dans le gouvernorat de Daraa, qui est une zone de désescalade.

Lu ici

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*