Damas accuse les USA de «rétablir» les résidus de Daech sur la base d’Al-Tanf

Dans un entretien à la chaîne RT, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Al-Mouallem, a accusé les États-Unis de «rétablir» les résidus de l’organisation terroriste Daech* sur la base d’Al-Tanf, en Syrie. Et de souligner que ces tentatives étaient vaines.

Sur la base d’Al-Tanf, en Syrie, les États-Unis procèdent à une reformation des restes de l’organisation terroriste Daech*, mais ces tentatives sont vaines, a déclaré le chef de la diplomatie de ce pays, Walid Al-Mouallem, dans un entretien à la chaîne russe RT.

«Notre pratique montre qu’ils rassemblent les résidus de Daech* sur cette base et procèdent à leur rétablissement pour les envoyer par la suite combattre l’armée syrienne. Pourquoi? Car ils veulent que la crise syrienne perdure et ce dans l’intérêt de l’État hébreu», a-t-il indiqué.

Et d’ajouter que ces efforts étaient vains et irréalistes.

«Ils ont déjà essayé d’envoyer des groupes vers Palmyre où ces derniers ont été éliminés. La base d’Al-Tanf n’a pas d’avenir sur le sol syrien», a-t-il déclaré.

La situation dans la zone de la base d’Al-Tanf, dans le gouvernorat de Homs, avait suscité à plusieurs reprises l’inquiétude des militaires syriens. Selon leurs informations, sous le contrôle d’instructeurs américains, des terroristes y suivent un entraînement pour prendre ultérieurement part aux combats contre l’armée gouvernementale.

fr.sputniknews.com

In the Spotlight

BOYCOTT DE LA PRÉSIDENTIELLE : MADICKÉ NIANG SE DÉMARQUE

by James Dillinger in A LA UNE 0

Me Madické Niang, candidat de la coalition Madické 2019, n’est pas d’accord avec le boycott de l’élection présidentielle du 24 février agité un temps par l’opposition. L’opposant et ancien membre du Comité directeur (CD) du [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*