De grâce n'allez pas trop vite en besogne ou d'aller plus vite que ma plume ! Par N'diawar Diop

Ndiawar Diop AhPacotille reponse ndiawar DiopWHAT A DAY, JUST LIKE A SLAM DUNK IN DAKAR ON SUNDAY FOR MACKY SALL!

Moins de 24 heures après la publication de mon article intitulé “Mort de Pacotille, Sans Autopsie, avec un Enterrement en catimini, J’accuse !” beaucoup se sont acharnés sur ma modeste personne sans pour autant lire le texte dans sa globalité.

Au grand total: 10071 Likes; plus de 500 commentaires; 186 messages privés sur Facebook;  93 courriels électroniques…. 

Que du subjectivisme ! Rien que du subjectivisme dans les commentaires et feed-backs. Si d’aucuns se sont basés sur les premiers commentaires erronés des “premiers” lecteurs pour donner leurs avis mal fondés, d’autres ont tout simplement préféré attaquer l’auteur du texte avec une argumentation pauvre et pleine d’insanités. Cela nous amène à se poser les questions suivantes:

Le sénégalais sait-il vraiment lire ?
Si OUI est-il capable sans ÉMOTION (Senghor Leopold nous disait que l’émotion était nègre) de décerner ou décortiquer le contenu dans les textes de contribution ?  
Pourquoi, quand les opinions sont différentes, on se jette rapidement dans du subjectivisme ?
Que font les injures et autres attaques personnelles dans un forum de discussions où des gens qui se disent INTELLECTUELS passent leur temps à se critiquer âprement, s’affronter, s’incriminer, ou même se jeter dans l’extravagance ?

Vous savez la Lecture est un Art et il ne suffit pas de savoir Lire pour comprendre. La compréhension d’un texte nécessite de la concentration, de la maitrise du vocabulaire et de la linguistique, tout en sachant que chaque mot a son poids.  Comme le disent les américains “We shouldn’t jump to conclusions” c’est à dire “Se tirer une conclusion hâtive” alors que le texte lui-même renfermant une argumentation précise est laissé en rade.

Dans ce texte, l’on a voulu invité les compatriotes à un débat constructif pour mieux comprendre et cerner ce phénomène de “Mort Subite” qui prend de l’ampleur chez nous avec une vitesse exponentielle. Beaucoup de sénégalais meurent comme des mouches de manière suspecte et dans des conditions nébuleuses et on se précipite pour dire: YALLA KO DOGAL (c’est Dieu qui l’a voulu ainsi), BAKAN BOU DOUNDOU DI NA MOSS DEH (Kuli Nafsin Zayikhatul Mawti = Toute âme goûtera à la mort) etc… que de la fatalité, rien d’autres que des futilités qui freinent la réflexion utile.

Ce qui se passe au Sénégal en matière de fatalisme, c’est indéniablement ce qui passe au Mali, en Guinée, bref presque partout en Afrique.  

Des explications trop faciles comme d’ailleurs l’ont été 75% des commentaires dans les réseaux sociaux. Toutes les pensées et argumentations étaient fondées sur des bases religieuses (Ramadan Oblige ou La peur de la Mort ?) et pourtant en privée, comme je l’ai dit dans le texte, on se jette dans la superstition qui finit par faire nourrir une idéologie radicale sur la mort qui n’est plus naturelle chez nous parce qu’il y’a la main du «Jujuman» ou «Marabout» ou du «Talisman». 

Beaucoup d’entre vous qui m’avez abreuvé d’insanités et d’injures, se sont basés sur Trois (3) concepts ou groupe de mots (ce qui représente moins de 5 % de l’ensemble du texte), pour déduire que c’est le président de la république qui est visé:

le titre du texte (Mort de Pacotille, Sans Autopsie, avec un Enterrement en catimini, J’accuse !), l’invocation de la mort suspecte de Pacotille (…d’un malaise nous dit-on, est suspecte.) et le rôle joué par ce dernier dans l’échiquier politique depuis l’arrestation de Karim Wade (Il était l’un des plus grands détracteur de ce gouvernement, ne l’oublions pas ?
Il avait fini par être dans le cercle restreint des défenseurs de Karim et d’Abdoulaye Wade (les ennemis jurés de ce régime !
N’a t-il pas attaqué directement le président de la république par enregistrement sonore et édition musicale en ces termes « Le féticheur veut manger le bâtisseur, Le féticheur veut manger le bâtisseur, mais ca ne passera pas » ?)

J’avoue que la disparition de ce grand rappeur a motivé ma contribution pour enfin aborder un sujet jugé tabou qu’il nous faut affronter une bonne fois pour toute pour nous sauver sinon nous finirons par être prisonniers de cette fausse idéologie radicale qui finira par nous enterrer tous un par un. Il y va de notre survie.

Pour ceux qui parlent de Yallah Ko Dogal, devrons-nous dire la même chose sur la mort Me Babacar Seye, Blondin Diop tous assassinés par l’Etat ou des politiciens véreux qui ne défendent que leurs intérêts ? 

Pourtant (peut être) le certificat de décès délivré par un médecin légal et politicard dira sûrement “Suicide” après la mort du grand panafricain Blondin Diop.

Le commissaire Cheikh Sadhbou Ndiaye trouvé mort aux Mamelles, serait-il vraiment décédé par accident comme on nous le dit ?

La mort du député Demba Diop et d’Oumar Lamine Badji du PDS assassiné dans son village et dans sa Casamance natale nous montrent que les crimes politiques existent chez nous. Pas moins d’un an un de nos confrères a écrit un article sur la mort de Issa Mbaye Samb ancien ministre et ancien maire de Yoff pour insinuer des pratiques mystiques. 

 Et tant d’autres personnalités sénégalaises tuées sur le champs politique par des assassins rien que pour plaire au président et à son gouvernement.  

Damani (Je dis) ! 

Au Burkina Fasso, Thomas Isidore Noël Sankara n’a t-il pas été déclaré «décédé de mort naturelle» par un médecin légal ?

Revenant sur la disparition de cette figure emblématique du Hip Hop sénégalais, j’ai voulu dire que Pacotille est une Super Star et que l’autorité compétente aurait intérêt à s’auto-saisir et clarifier nos lanternes sur son décès, vu le rôle qu’il a eu a jouer ces Trois (3) dernières années après la condamnation de Karim Wade, parce que c’est ce qui se fait dans les pays dits modernes.

Alors qu’est ce que cela  a voire avec Macky Sall ?
Pourquoi tout cet amalgame pour pointer du doigt Macky Sall ? 

(Rire) …. j’ai compris maintenant ce que vous avez tous voulu insinuer: Incriminer le président de la république directement ou indirectement par rapport à la mort du célèbre rappeur, mais là c’est à Moussé Le Pèresidang Himself  de répondre, Not Me ! 

N’diawar Diop
ndiawardiop15@hotmail.com

Lien de l’article http://www.sunuker.com/2015/07/05/mort-de-pacotille-sans-autopsie-avec-un-enterrement-en-catimini-jaccuse-par-ndiawar-diop/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*