DE LA DIC AU PARQUET: Assane Diouf, les curiosités d’une arrestation…

Manifestement les attaques verbales d’Assane Diouf contre Serigne Bass Abdou Khadre et la violente replique de ses talibés, ont été une aubaine pour la Justice sénégalaise pour enfin « corriger » celui qui tient en haleine une bonne partie de l’opinion.

Diouf qui s’est rendu à la Police, était conscient des dangers qu’il encourt. Mais ce qui est curieux, c’est qu’il a atterri à la Division des Investigations Criminelles (Dic) avant d’être présenté au Procureur sans aucune plainte. Et il est poursuivi pour quatre chefs d’inculpation à savoir : injures par le biais d’un système informatique, outrage à un ministre du culte, diffamation et trouble à l’ordre public.

Questions : Pourquoi ce réveil brutal de Dame Justice si l’on sait que l’attitude irrévérencieuse de Assane Diouf était un secret de Polichinelle ?

N’avait-elle pas des occasions de l’interpeler depuis fort longtemps?

Qu’est-ce qui est à l’origine de cette frilosité ?

Apparemment, ceux qui disent que le rapatriement d’Assane Diouf ne s’est pas fait sans des engagements fermes du Sénégal vis-à-vis des États Unis n’ont pas tort.

On en aura le coeur net dans les prochains jours avec les développements inhérents à cette procédure.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*