Décès de Hassan al-Tourabi

hassan_turabi_sudan1Cet islamiste, qui a longtemps inspiré la politique islamique du Soudan, fut considéré comme l’éminence grise du régime d’Omar el-Béchir, avant d’en devenir un farouche opposant.

Parmi ses faits d’armes les plus connues, on peut citer sa participation à la destitution du général Ibrahim Abboud, en 1964.

Vingt-cinq ans plus tard, en 1989, al-Tourabi devint l’un des plus fidèles amis d’Omar el-Béchir, lorsque ce dernier prit le pouvoir.

En 1999, il fonde un parti d’opposition, à la suite d’une brouille avec M. el-Béchir.

Hassan al-Tourabi va ensuite passer une décennie en prison.

Après avoir fait de hautes études islamiques, il jouit d’une profonde connaissance de l’islam, qui lui valut respect et admiration dans son pays et au-delà.

hassan_turabi_sudan

Il fait partie des plus grandes figures de l’histoire mouvementée du Soudan, selon James Copnall, un ancien correspondant de la BBC à Khartoum.

La télévision d’Etat soudanaise l’a décrit comme “un penseur musulman de renom”.

Il s’était engagé dans la promotion d’un islam radical.

Hassan al-Tourabi survit à l’attaque physique d’un karatéka titulaire du grade de ceinture noire, qui le plongea dans le coma, en 1992, à Ottawa (Canada).

Ce fils d’imam, né à Kassala, dans l’est du Soudan, fit ses études supérieures à Khartoum, Londres et Paris.

www.bbc.com

In the Spotlight

Deux jeunes sénégalais arrêtés en Suède

by Babacar Diop in EMIGRATION / DIASPORA 0

La communauté sénégalaise vivant en Suède est colère contre les autorités suédoises. La raison de leur courroux est liée à l’arrestation jugée « arbitraire » de deux jeunes sénégalais, Pape Matar Fall et Ibra Lô Fall par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*