Décès de Mandela: Abdou Latif Coulibaly exprime la "tristesse" du Sénégal

 Le gouvernement sénégalais a exprimé sa tristesse suite au décès de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, décédé jeudi à l’âge de 95 ans, a indiqué son porte-parole, Abdou Latif Coulibaly.ABDou latif coulibaly

“Mandela bénéficiait d’une reconnaissance dans son pays et dans le monde entier. Pour l’estime que nous lui portions, nous faisons part de notre tristesse”, a-t-il dit, dans un entretien en wolof, sur la radio privée RFM.

M. Coulibaly, qui annonçait la réaction du chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, a indiqué que, “pour le moment, où la nouvelle vient de tomber”, il ne pouvait rien avancer au sujet de l’hommage que le Sénégal rendrait au défunt leader.

“Nous allons exprimer notre tristesse suite à cette douleur que nous partageons avec le monde entier. Pour l’attitude que nous aurons, nous allons la donner dans les prochains jours”, a-t-il ajouté.

“Le Sénégal ne sera pas en reste pour rendre un hommage mérité à Mandela et à sa gloire”, a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

Nelson Mandela “s’est éteint”, a déclaré le président Jacob Zuma, sur la SABC, la télévision publique sud-africaine, pour ensuite rendre hommage au défunt.

L’ancien dirigeant de l’Afrique du Sud multiraciale s’est illustré pour son combat contre l’apartheid, la politique de ségrégation raciale, dont ont été victimes les Noirs en Afrique du Sud, pendant plusieurs décennies, avant de mener la réconciliation entre toutes les composantes du pays.

“Notre cher Madiba aura des funérailles d’Etat”, a ajouté M. Zuma, annonçant que les drapeaux seraient en berne à partir de vendredi, et jusqu’aux obsèques de l’ancien président sud-africain.

SAB/ASG

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*