DECLARATION DE REWMI-USA

Suite à la énième forfaiture du Président Macky Sall, qui à travers sa majorité mécanique a fait voter la loi du parrainage, Rewmi-Usa a décidé d’emboîter le pas à son leader le Président Idrissa Seck en internationalisant le combat. C’est ainsi que le Freedom House, Le Carter Center, le Département d’Etat Américain ainsi que d’autres institutions américaines ont été officiellement saisis à cet effet.
Rewmi-Usa dénonce, comme son leader, la violation flagrante de la Constitution par le Président Macky Sall. En effet, la loi constitutionnelle n ° 2016-10 du 5 avril 2016, portant révision de la Constitution, précise que: « (…) La forme républicaine de l’Etat, le mode d’élection, la durée et le nombre des mandats consécutifs du Président de la République ne peuvent être révisés, le paragraphe 7 de cet article n’est pas sujet à révision « .

Rewmi-Usa condamne vigoureusement les dérives constantes du Président Macky Sall depuis maintenant plus de 6 ans. La promesse d’une gouvernance sobre et vertueuse a été progressivement substituée à une série de nébuleuses et de scandales financiers, notamment sur nos ressources naturelles.
Les libertés individuelles et collectives s’amenuisent au rythme de la volonté du Prince renforcée par une « magistrature qui a démissionné ».

Fait à New York le 5 Mai 2018

Adama Fissirou, Secrétaire Général

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*