Décret anti-immigration de Trump : l’inquiétude du Vatican

Donald Trump a signé un décret visant à interdire l’entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane.

Après l’Allemagne et la France, c’est au tour du Vatican de manifester son inquiétude. Mercredi, il a fait part de sa « préoccupation » suite aux décrets du président américain concernant le mur à la frontière mexicaine et l’interdiction d’entrée de certains ressortissants.

« Naturellement il y a de la préoccupation. Nous sommes les messagers d’une autre culture, celle de l’ouverture », a déclaré à la chaîne catholique Tv2000 Mgr Angelo Becciu, numéro 3 du Vatican, interrogé sur cette mesure américaine.

« Nous sommes des constructeurs de ponts, nettement moins de murs et tous les chrétiens devraient réaffirmer avec force ce message », a affirmé Mgr Becciu. Le haut prélat a rappelé que le pape François insistait aussi « sur la nécessité d’intégrer ceux qui arrivent, qui viennent dans notre société, dans notre culture ».

« Un message envoyé au monde »

Donald Trump a signé vendredi un décret suspendant l’entrée aux États-Unis de ressortissants de sept pays à majorité musulmane (Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen). Deux jours plus tôt, il avait signé un autre décret pour lancer le projet de construction d’un mur à la frontière avec le Mexique.

« Nous espérons que le mur ne sera pas construit, mais connaissant Trump, peut-être qu’il se fera », avait déclaré il y a quelques jours le cardinal Peter Turkson, président du « dicastère » (ministère) pour la Promotion du développement humain intégral.

« Le Saint-Siège est inquiet car cela (le mur, ndlr) ne concerne pas seulement la situation avec le Mexique, c’est aussi un message envoyé au monde », avait poursuivi le cardinal. « Il n’y a pas que les États-Unis à vouloir construire des murs contre les migrants, cela se passe en Europe aussi. J’espère qu’ils (les dirigeants européens, ndlr) ne suivront pas son exemple », avait conclu Mgr Turkson.

lepoint.fr/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*