Défait aux locales : Le Rewmi de Kolda s’en prend à son patron national

Les rewmistes du département de Kolda sont très remontés contre le Secrétaire général national du parti. A en croire Thierno Aguibou Diallo, «Idrissa Seck ne s’est pas occupé du parti à Kolda en n’y envoyant pas des moyens de campagne».

Malgré ce défaut de moyens politiques, le Rewmi a battu campagne en solo dans la commune de Mampatim, où il a engrangé des voix qui lui assurent  trois conseillers dans cette nouvelle commune remportée par les Socialistes, avec Boubacar Mané élu maire.

Face à la presse, Thierno Aguibou Diallo n’est pas passé par quatre chemins pour brocarder le maire de Thiès qu’il accuse de «trahison politique» par rapport aux militants et militantes de cette localité.

«Malgré cette percée par nos propres moyens, nous n’avons reçu aucun coup de téléphone de félicitations. Ce qui montre que nous ne sommes pas considérés, en dépit de tout ce que nous faisons pour maintenir le parti ici», a estimé T. A. Diallo.

Pourtant dans cette partie du Fouladou où l’Apr et le Parti socialiste ont mis des moyens pour débaucher et convaincre, le Rewmi s’est distingué par la fidélité et la constance de certains de ses militants. Ancien Premier vice-président du défunt Conseil rural, Thierno Aguibou Diallo dit être laissé en rade par le sommet de son parti. Et le principal mis en cause, est bien le Secrétaire général national du parti Rewmi.

  • Écrit par  El Hadji COLY

ecoly@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*