Démission de Bamba Dièye, vélleités de départ d’autres ministres, remaniement en vue : Le tsunami des Locales

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique a démissionné hier du gouvernement de Mimi Touré. C’est la réaction de Cheikh Bamba Dièye suite à sa défaite à la mairie de Saint-Louis où il est devancé, en tant que maire sortant, par Mansour Faye et Ameth Fall Braya.

«Je voudrais dire solennel­lement aux citoyens sénégalais, qu’à partir de ce jour, Cheikh Bamba Dièye ne fait plus parti du gouvernement de la République du Sénégal.» C’est l’annonce faite hier par Cheikh Bamba Dièye, le maire sortant de Saint-Louis qui a été battu à l’issue du scrutin des Locales de dimanche.

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique anticipe ainsi sur son avenir au sein de l’équipe de Mimi Touré. Tout indiquait qu’en refusant de se ranger derrière Benno bokk yaakaar dirigée par Mansour Faye, il s’exposait à une sanction parce que nombre des proches du pouvoir y voyaient une défiance au chef de l’Etat et de l’Apr.

«La rupture n’était que de la théorie»
En tout cas, Cheikh Bamba Dièye a décidé de partir pour des «raisons évidentes». Face à la presse hier dans la salle des délibérations du Conseil municipal de Saint-Louis, il dit :

«Etant entendu que je m’étais battu en 2012 contre  un régime avec des convictions claires qui ont abouti à l’alternance. Lorsque je me retrouve aujourd’hui victime des mêmes situations que je dénonçais pour que les  voleurs restent en prison, pour que ceux-là qui ont maille à partir avec la justice puis­sent répondre de leurs actes, j’ai observé que toute cette rupture n’était que de la théorie.»

Le leader du Fsd/Bj ajoute à l’endroit de Macky Sall :«J’espère, pour le reste, que le président  de la République, que je salue au passage et que je remercie pour le compagnonnage et l’honneur qu’il m’a fait de faire de moi un ministre, va se ressaisir. Au-delà de la leçon que j’ai eue à Saint-Louis et dont j’ai tiré toute les conclusions, j’espère que lui aussi de son côté a de grandes leçons, surtout de vraies corrections à apporter à la gestion et à la direction vers laquelle le pays va aller.»

«Les résultats sont clairs, j’accepte ma défaite»
Cheikh Bamba Dièye a auparavant reconnu sa défaite aux élections de dimanche et félicité le vainqueur (encore non connu) à qui il a souhaité un bon magistère, précisant toutefois qu’il attend encore de savoir qui les a remportées.

«J’accepte ma défaite. Aujourd’hui, ce que nous pouvons dire, c’est que les résultats sont très clairs. Nous acceptons que la coalition And liggey sounou deuk a perdu les élections, aussi bien dans la commune que dans le département. Nous féliciterons le futur maire de la ville qui sortira vainqueur. Nous lui souhaitons une victoire apaisée», a-t-il dit soulignant avoir  laissé derrière lui une commune «bien équipée» et en «très bonne santé financière». «Nous avons sur place des fonds qui peuvent servir le futur maire de Saint-Louis : plus de 400 millions pour  l’assainissement de Ndiolofène, 80 millions pour l’assainissement des Hlm, 25 milliards pour l’assainissement de Guet-Ndar, un parc automobile très bien fourni, un Hôtel de ville entièrement rénové, le Samu municipal, une usine de pavés, etc.», a-t-il indiqué.

cndiongue@lequotidien.sn
Correspondant

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*