Démissionnaire de l'Assemblée nationale : Ousmane Ngom lance son Mouvement politique

Démissionnaire de l’Assemblée nationale : Ousmane Ngom lance son Mouvement politique

  • content_image

Démissionnaire de l’Assemblée nationale : Ousmane Ngom lance son Mouvement politique

Après avoir démissionné de son poste de député à l’Assemblée nationale, Me Ousmane Ngom a lancé ce jeudi 24 Mars 2016 son mouvement politique national dénommé “Libéral ça Kanam” (Lck).

“Libéral Ça Kanam se veut un réceptacle et un moyen pour tous ceux qui ont une sensibilité ou une fibre libérale de se retrouver et d’aller de l’avant pour mettre en œuvre plus rapidement et plus vigoureusement les idéaux du libéralisme)social. Libéral Ça Kanam se veut un porte-étendard du renouveau de la pensée et de l’action libérales au Sénégal, en Afrique voire dans le monde”, écrit Me Ousmane Ngom dans un manifeste.

Son objectif ultime, dit-il, est de contribuer à la consolidation de l’Etat de Droit, de la Démocratie et de la Bonne Gouvernance pour faire du Sénégal une société plus performante, plus juste et plus solidaire.

Pour y arriver, Libéral Ça Kanam entend s’appuyer, avant tout, “sur les valeurs positives de notre culture notamment sur le culte du travail, la solidarité, le respect de la dignité humaine afin d’aller vers un renouvellement de la théorie et de la pratique du Libéralisme social”.

Libéral Ça Kanam entend aussi rassembler, au delà des clivages partisans, au-delà des chapelles, “tous les libéraux désorientés, déboussolés, dispersés du fait de l’absence ou de la perte d’un leadership consensuel qui est le socle sur lequel doit être bâti l’hégémonie du libéralisme –social à la tête du Sénégal pendant encore plusieurs décennies”.

“Conscient du fait que les infrastructures démocratiques de notre pays ont été solidement bâties à la suite de combats héroïques et ont déjà permis au Sénégal de réaliser deux alternances démocratiques le positionnant désormais, au rang des démocraties majeures”, Ousmane Ngom veut, avec son mouvement, être “un des piliers essentiels de la marche de notre pays vers une véritable démocratie économique susceptible de permettre à chaque Sénégalaise et chaque Sénégalais de bénéficier d’une répartition plus juste et plus équitable des fruits de la croissance”.

Il veut “promouvoir la formation et l’information notamment des jeunes et des femmes, pour qu’ils portent davantage les valeurs du libéralisme démocratique en vue d’ancrer définitivement au Sénégal et en Afrique une culture de respect des libertés individuelles et collectives, une culture de paix et de solidarité, une culture démocratique tant au niveau des Etats que des Communautés”.

Ousmane Ngom adresse ainsi “un vibrant appel à toutes les Personnalités individuelles, à la Jeunesse, aux Femmes, aux entités politiques, aux structures syndicales, culturelles et sociales, aux regroupements communautaires, bref à tous les segments de la société sénégalaise soucieux du devenir de notre Nation, pour qu’ils s’approprient cette nouvelle vision du Renouveau libéral et participent activement à cette marche accélérée de notre pays vers une Véritable Emergence économique, sociale et culturelle en vue de l’épanouissement intégral de tous les Sénégalais”.

http://www.seneweb.com/news/Politique/demissionnaire-de-l-assemblee-nationale-_n_177931.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*