Démissions en cascade au Rewmi, un signe de vitalité, selon Yankhoba DIATTARA

Démissions en cascade au Rewmi, un signe de vitalité, selon Yankhoba DIATTARA

Les nombreux départs de son parti ne semblent pas l’inquiéter. Le chargé de la vie politique de Rewmi indique même les comprendre.

Dans un entretien avec le journal Enquête, Yankhoba DIATTARA déclare ne guère être surpris par ces démissions qui prouvent, selon lui, que Rewmi est un grand parti.

« La situation qui prévaut dans notre parti est compréhensible. Comme toute organisation, c’est tout à fait normal qu’il y ait souvent des remous, des crises. Mais naturellement, cela dénote de la vitalité de notre parti. Il faut seulement essayer de régler et de dépasser ces crises. Il faut prendre à bras le corps tous ces problèmes. C’est ce que nous faisons. Nous pensons que nous avons un grand parti. C’est tout à fait normal qu’il rencontre quelques difficultés. C’est la marche naturelle de toute organisation. C’est pourquoi ça peut se comprendre » déclare le lieutenant d’Idrissa SECK à Thiès.

Selon Yankhoba DIATTARA, ceux qui mettent à l’index le management de leur parti par Idrissa SECK ne font pas une bonne analyse. A l’en croire, le Rewmi est un parti très bien managé par son leader. Mais, reconnait-il, «au niveau de la direction, on peut dire qu’on se réunit très rarement ». Et d’imputer ce manquement à Déthié FALL qui, indique-t-il, doit prendre des initiatives et permettre la tenue régulière de réunions.

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*