Dernière minute : 5 partisans de Macky Sall épinglés et mis en prison à…

Cinq jeunes militants de l’Alliance pour la République (Apr) de la commune de Labgar, dans le département de Linguère, ont été arrêtés et envoyés, depuis ce vendredi, à la prison de Louga.

L’Alliance pour la République (Apr) est miné par des querelles internes, dans la quasi-totalité des localités du pays. Les partisans du président de la République se livrent à des batailles de positionnement très violentes. Labgar, commune de Linguère, a vu des proches de Samba Ndiobéne Kâ, Directeur de la Société d’aménagement et d’exploitation des eaux du fleuve Sénégal (Saed) et ceux du maire Idrissa Diop (proche du ministre Aly Ngouye Ndiaye), s’affronter au sang.

L’affaire a atterri au parquet de Louga. La machine judiciaire a été mise en marche, lorsque le maire de Labgar, Idrissa Diop s’est plaint au niveau de la Brigade de gendarmerie de Linguère, des agissements des nommés Aly et Ndiaga Niass, deux jeunes de l’Apr proches du Directeur de la Saed.

Dans sa plainte, il accuse les mis en cause de l’avoir copieusement injurié et d’avoir attaqué ses frères, notamment Abdoul, Mouhamed et Cheikh Diop. D’ailleurs, Mouhamed Diop, qui a reçu un coup de couteau au dos, a un certificat médical attestant une Incapacité temporaire de travail (Itt) de 15 jours.

Très diligents, les gendarmes ont convoqué les deux jeunes mis en cause qui enfonceront leurs camarades de parti. Aly Niass, qui prétend avoir reçu deux coups de couteau (à la fesse gauche et à l’omoplate) et détenteur d’un certificat médical attestant une Itt de 18 jours, a soutenu que ses protagonistes l’ont contraint à enlever son tee-shirt à l’effigie de Samba Diobéne Kâ.

Ndiaga Niass dira avoir reçu une brique en ciment à la tête. Ainsi, après avoir entendu les deux parties, les éléments de la Brigade de gendarmerie de Linguère les ont toutes déferrées au parquet de Louga, pour Coups et blessures volontaires (Cvb) réciproques. Après leur face à face avec le représentant du ministère public, les cinq mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Louga.

ABDOU MBODJ

In the Spotlight

Boy Djinné Accuse : «Ma Détention Est Illégale Parce Que…»

by James Dillinger in Justice/Tribunal 0

Depuis le Camp pénal de Liberté 6 où il est  incarcéré depuis sa capture en juillet 2016, Baye Modou Fall alias Boy Djinné parle de ses dossiers judiciaires en instance.  Dans une correspondance exclusive adressée à WalfQuotidien, il dénonce [...]

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*