Des armes volés à l’Enoa et au 3e Bataillon

Deux cas de vols ont été notés dans des structures hautement sécurisées, c’est-à-dire les cantonnements militaires. À l’Ecole nationale des officiers d’active (Enoa) de Thiès, dix Pistolets mitrailleurs (PM) et cinq Pistolets automatiques ont été dérobés. Mais, l’enquête ouverte par la Section recherches (Sr) a permis de mettre la main sur les trois PA, vendus à des tiers. Alors que le reste du lot reste introuvable. Au même moment, un fusil d’assaut a disparu au 3ème Bataillon de Kaolack, selon le journal Kritik,

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*