Des explosions dans la banlieue de Damas, une possible attaque de missiles (images)

Tandis que des médias locaux ont évoqué plusieurs explosions non loin de Damas, une source auprès des services secrets a affirmé à Sputnik que les systèmes antiaériens syriens ont repoussé des attaques de missiles dans la banlieue de la capitale.

Une série d’explosions a été entendue dans la nuit de samedi à dimanche dans les alentours de la capitale syrienne, ont constaté des médias locaux. Les systèmes de défense antiaérienne de l’armée syrienne ont repoussé les attaques de missiles, a déclaré à Sputnik une source au sein des services de renseignement.

​Bien que, selon certaines informations, la base militaire de Mazzeh ait été prise pour cible, la source a précisé que l’aérodrome n’a pas été frappé. Selon elle, les tirs de missiles ont causé une détonation dans un dépôt de munitions situé à proximité. Des témoins ont toutefois confirmé à Reuters avoir entendu des explosions sur la base militaire.

​Selon le journal Times of Israel, les frappes pourraient avoir été réalisées par l’aviation israélienne. Cependant, une source militaire a rejeté les informations sur les attaques de l’aviation israélienne à l’agence Sana, précisant que les explosions qui ont été entendues près de l’aérodrome se sont produites dans un dépôt d’armes à la suite d’un court-circuit.

Les attaques visaient vraisemblablement les dépôts d’armes, selon Al-Jazeera, et un centre de recherches dans les alentours de Jamraya, d’après Al-Hadath. Al-Jazeera précise que la DCA syrienne a repoussé certains des missiles tirés, alors que le reste des obus ont explosé sur la base de Mazzeh, dans la banlieue ouest de la capitale.

fr.sputniknews.com

In the Spotlight

Mondial basket: le Sénégal battu par la Chine (66-75)

by Babacar Diop in Basketball / NBA 0

-(Tenerife) Dominées puis acculées depuis le début de la rencontre par des Chinoises déterminées, les Lionnes du Sénégal n’ont pu aller à bout pour remporter le duel de la 3e journée du groupe D de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*