Des insurgés sommés de se rendre

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a donné 15 jours à des révoltés de la commune de Mugamba pour se rendre.

“Téléphonez à vos frères qui ont pris les armes et dites-leur que nous leur donnons 15 jours pour qu’ils y renoncent”, a lancé Pierre Nkurunziza dans un discours retransmis par la télévision nationale du Burundi.

Une nouvelle rébellion née de la contestation du troisième mandat du président burundais s’est installée à Mugamba, à quelque 80 kilomètres au sud de Bujumbura.

Pierre Nkurunziza a demandé aux agents de sécurité et de l’administration d’accueillir convenablement ceux qui auront choisi de se rendre dans le délai indiqué.

Il assure que la sécurité sera garantie dans la localité de Mugamba.

Après l’élection présidentielle de 2010, dont le résultat avait été contesté par l’opposition, l’armée burundaise avait réprimé une nouvelle rébellion, dans la province de Bujumbura rural, près de la capitale.

Les Nations unies et les organisations des droits de l’homme avaient dénoncé la brutalité des forces de l’ordre.

Le Burundi est dans une grave crise politique, depuis la décision prise par Pierre Nkurunziza, en avril 2015, de briguer un troisième mandat.

Il a été réélu en juillet de la même année.

Les violences ont fait plusieurs centaines de morts et ont poussé des milliers de Burundais à quitter le pays.

In the Spotlight

Prof PATRICK LUMUMBA MAKE AFRICA GREAT

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Related Posts:Vie et mort de Lumumba: quand la France encensait le…DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Sankara, Lumumba, Che Guevara : Des destins…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Direct [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*