Des laboratoires biologiques US font des expériences en Ukraine

Ces dernières années, plusieurs épidémies de maladies rares pour le pays ont été recensées en Ukraine.

CyberBerkut, un groupe de pirate informatique ukrainien, a publié les conclusions de son enquête. Elles indiquent qu’un réseau de laboratoires biologiques effectuent des expériences cachées en Ukraine, sous le contrôle des USA.

« CyberBerkut continue de suivre les activités secrètes des services spéciaux US et des ONG en Ukraine, » a déclaré jeudi le groupe dans un communiqué publié sur son site Internet. « Récemment, des épidémies de maladies rares pour notre pays ont fait l’objet de débats animés sur Internet. Beaucoup d’Ukrainiens pensent qu’elles ont été provoquées par des expériences secrètes avec des micro-organismes pathogènes, faites par les laboratoires biologiques US des diverses villes de notre pays. Au total, depuis 2009, 15 de ces installations financées par les USA, ont été construites dans notre pays, dans le but prétendu de réduire les menaces biologiques. »

Or, selon le communiqué, le nombre et l’étendue des menaces biologiques se sont multipliés après la construction de ces installations.

« Les épidémies de maladies rares qui ont choqué l’Ukraine ces dernières années ont probablement été causées par des fuites répétées de ces laboratoires. Mais ce scénario semble être hautement improbable, compte tenu de la compétence des spécialistes US. Il est donc très probable que ces épidémies étaient intentionnelles et faisaient partie d’essais de modifications d’agents de guerre biologique, dans le but de les tester et de les améliorer, » dit le groupe.

Selon CyberBerkut, ses pirates informatiques ont pu découvrir la structure hiérarchique de l’expérimentation biologique US en Ukraine.

« Il est prétendu officiellement que les laboratoires sont sous la supervision du ministère de la Santé ukrainien. Même, bien entendu, si ce n’est qu’une convenance, puisque depuis le 1er août 2016, ce ministère est dirigé par Ulyana Suprun, citoyenne US et activiste du Maïdan.  En réalité, des expériences biologiques cachées sont effectuées sous la tutelle du Pentagone, » indique le document.

D’après l’Ordre des médecins ukrainien, le taux d’infection par VIH/sida, tuberculose, hépatite B et C et d’autres maladies dangereuses sur le plan social du pays, reste parmi les plus élevés d’Europe et du monde. La communauté médicale du pays est particulièrement préoccupée par la propagation d’une forme de tuberculose très résistante aux médicaments.

Ces dernières années, le pays a été touché par plusieurs épidémies de rougeole. L’année dernière, la ville d’Izmail, au sud-est de l’Ukraine, a été touchée par une infection intestinale inconnue. Les épidémies de grippe porcine, de botulisme, de leptospirose et d’autres infections ont aussi été enregistrées.

Agence TASS

Original : tass.com/world/961928
Traduction Petrus Lombard

In the Spotlight

Esclavage en Libye: le cri du coeur d’Alpha Blondy

by James Dillinger in A LA UNE 0

Esclavage en Libye: le cri du coeur d’Alpha Blondy La star ivoirienne du reggae, Alpha Blondy, réagit à a vidéo de la chaîne américaine CNN sur l’esclavage en Libye. Dans une vidéo postée sur sa [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*