Des missiles nucléaires tactiques US sont déployés en Corée du Sud depuis plus de 30 ans !

La récente allusion du Secrétaire d’Etat US à la défense de déployer des missiles nucléaires tactiques en Corée du Sud  est un mensonge flagrant contredisant totalement les faits sur le terrain :  c’est le déploiement des missiles nucléaires tactiques en Corée du Sud, entamé il y a un peu plus de trente ans et grandement renforcé depuis 2006 qui irrite au plus haut point Pyongyang et l’incite a prendre des mesures extrêmes.

Washington tente ainsi de tromper sa propre opinion et l’opinion internationale en présentant la Corée du Nord comme un État paranoïde et craignant à tout moment une annihilation instantanée.

En réalité, Pyongyang n’a cessé de condamner le déploiement par les Américains de 1500 à 5600 ogives nucléaires tactiques en Corée du Sud (chiffres avancées par les services secrets nord-coréens) en soulignant que ces armes visaient moins son territoire que ceux de la Chine voisine et la Russie.

Le déploiement d’armes nucléaires tactiques américaines en Corée du Sud précède l’acquisition par la Corée du Nord d’une arme atomique. De ce fait, c’est Washington qui menace l’ensemble de la stabilité régionale en y déployant non seulement des armes nucléaires mais en menaçant d’y recourir de façon pré-emptive en violation flagrante des principes du Droit international.

Kim Jong-Un est loin d’être irrationnel et ses services secrets sont connus pour leur extrême efficacité, notamment en Corée du Sud et au Japon où ils disposent d’un immense réseau d’influence et de sympathies. Pyongyang connaît la nature de la relation réelle entre Washington et Séoul. Il sait par dessus tout que les Américains ont introduit, les premiers, l’arme nucléaire en péninsule coréenne.

Toute la rhétorique creuse sur la non-prolifération développée par Washington est destinée à tromper leur opinion alors que dans les faits, ils ont non seulement déployé des armes nucléaires en Corée du Sud mais ne cessent de les transférer d’un site à un autre, plus particulièrement depuis le début des années 2010.

Pyongyang est plus qu’exaspéré par les agissements irrationnels US, d’autant plus qu’ils ne sont pas sans rappeler l’hystérie belliciste des sanctions et des blocus ayant marqué les relations entre les États-Unis et l’Empire du Japon entre 1930 et 1941.

L’arme du blocus et des sanctions a déjà déclenché des famines en Corée du Nord.

Pékin et Moscou savent que le déploiement du soit-disant THAAD, un système de défense antimissile à l’efficacité jamais éprouvée cache à peine le déploiement d’armes nucléaires tactiques (obus et projectiles d’artillerie, missiles balistiques à courte portée, missiles de croisière, etc.)

Toute la doctrine militaire du Nord est basée sur ces éléments d’information.

http://reseauinternational.net/des-missiles-nucleaires-tactiques-us-sont-deployes-en-coree-du-sud-depuis-plus-de-30-ans/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*