Des radicaux se disant formés par les USA projettaient un attentat à Palmyre

Les États-Unis ont formé des radicaux en Syrie qui comptaient commettre un acte terroriste à Palmyre, a annoncé samedi le ministère russe de la Défense. Ils appartiendraient au groupe Jaych Ossoud al-Charkiya, ou «Armée des lions de l’Est», dont le campement se trouve près d’une base militaire US.

Ce matin, les forces gouvernementales syriennes ont tué deux radicaux et en ont capturé deux autres lors d’une bataille au sud-est de la ville de Palmyre, relate le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. Ils tentaient d’accéder à Palmyre depuis la localité d’Al-Tanf.

«La tâche de ces militants était de mener une série d’attaques terroristes près de la localité de Palmyre et permettre le passage de leur force d’environ 300 radicaux afin de reprendre la ville dans le courant de la semaine prochaine», apprend-on d’un communiqué.

Selon le ministère russe de la Défense, les radicaux capturés par les forces gouvernementales syriennes ont affirmé avoir été entraînés par des instructeurs américains dans un camp situé près de la base militaire américaine d’Al-Tanf.

«Un terroriste capturé a déclaré que des instructeurs américains avaient participé à la préparation de leur groupe, et que des armes et des munitions leur avaient été livrées depuis une base américaine», peut-on lire dans le document.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*