Des traces d'iode radioactif détectées dans l'air ambiant en Europe

La présence de ce radioélément a été mesurée en janvier dans plusieurs pays, “sans aucune conséquence sanitaire”, assure Le Monde.

Sans faire de bruit, l’annonce avait été faite par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) français il y a une semaine. “De l’iode 131, radionucléide d’origine artificielle, a été détecté, courant janvier, à l’état de traces dans l’air au niveau du sol en Europe”.

“Sans aucune conséquence sanitaire”
L’information n’a pas eu médiatiquement l’effet d’une bombe, tout simplement parce que les niveaux mesurés sont “sans aucune conséquence sanitaire”.

Les données recueillies proviennent d’un réseau européen d’experts, Ring of Five, qui compte un peu plus d’une centaine de stations de mesures.

Allemagne, France, Espagne
La première alerte de la présence d’iode radioactif a été fait au cours de la deuxième semaine de janvier, dans l’extrême nord de la Norvège.
Ensuite, ce radioélément a aussi été décelé dans l’air ambiant en Finlande, en Pologne, en République tchèque, en Allemagne, en France et en Espagne.

La présence d’iode radioactif la plus élevée a été décelée en Pologne près de Varsovie: 5,9 microbecquerels par mètre cube d’air.

Source

In the Spotlight

Un homme condamné à 160 ans de prison

by Babacar Diop in International 0

Nicholas Deon Thrash, 34 ans,originaire de l’Indiana a été condamné aux Etats Unis à plus de 100 ans de prison pour avoir agressé à plusieurs reprises et engrossé une jeune fille de 10 ans. Fox [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*