DÉTOURNEMENT SUIVI DE VIOL SUR UNE MINEURE DE 16 ANS: Gabriel Diédhiou écope de 6 mois ferme de prison

Trainé devant la barre des flagrants délits de Thiès pour détournement de mineure suivis de viol, Gabriel Diédhiou a écopé d’une peine de 6 mois ferme après avoir été relaxé pour le délit de viol. C’est la maman de la jeune fille, consciente des changements morphologiques de A. Dieng qui était en réalité en grossesse enceinte, qui a porté plainte.

Dans ces déclarations, Gabriel Diédhiou prétend entretenir une relation amoureuse avec A. Dieng depuis le 29 avril 2017. Et qu’ils avaient l’habitude d’avoir des rapports sexuels. Pour sa part, A. Dieng balaie d’un revers de main toutes les déclarations de Gabriel Diédhiou et soutient que ce dernier s’était une fois introduit dans sa chambre, alors qu’elle était sous la douche et a subtilisé son slip après avoir déchiré ses habits. «Quelque temps après, il m‘a invitée chez lui. C’est là-bas qu’il a abusé de moi. Après son forfait, il a menacé de me jeter un sort avec toute ma famille si j’en parlais à quelqu’un. C’est la raison pour laquelle je ne m’en suis ouverte à personne», a déclaré A. Dieng.
Devant la barre, Anta Dieng, la maman de la jeune fille, déclare n’avoir jamais été au courant de la relation entre Gabriel Diédhiou et sa fille. «J’ai interpellé plusieurs fois Gabriel Diédhiou sur la nature de sa relation avec ma fille, mais toujours, il soutenait la voir comme sa petite-sœur. C’est quand j’ai constaté que ma fille subissait des changements morphologiques que je l’ai conduite au poste de santé. Une fois sur les lieux, j’ai acheté le ticket et je suis partie l’attendre à la maison. A son retour, elle m’a remis une ordonnance et m’a dit que ce sont ses règles qui étaient en retard. J’ai acheté les médicaments et elle a suivi le traitement comme il se doit, mais j’ai constaté que rien n’avait changé», a soutenu la maman de la jeune fille.
Avant de préciser : «un jour, en allant à la boutique j’ai croisé l’infirmier chef de poste et je l’ai interpellé sur la nature de la maladie de ma fille, mais il ne m’a rien dit ; c’est là qu’un des amis de Gabriel Diédhiou est entré en contact avec moi pour me faire part de la situation. Par la suite, j’ai une fois de plus accompagné ma fille au poste de santé où le test de grossesse s’est avéré positif. Non content d’engrosser ma fille, Gabriel Diédhiou se permettait de m’appeler tard la nuit pour m’injurier».  Et de conclure : «c’est là que j’ai pris la décision de porter plainte contre lui».
Pour sa part, Gabriel Diédhiou reconnait être l’auteur de la grossesse et persiste sur le fait que A. Dieng était sa copine : «C’est alors que j’étais en voyage que A. Dieng m’a appelé pour me signaler que ses règles étaient en retard, je suis revenu sur le coup et je l’ai emmenée au poste de santé ou l’infirmier chef de poste, après l’avoir consultée, lui avait prescrit une échographie qu’elle devait faire à l’hôpital de Mboro ou celui de Thiès». Et de déclarer que la mère Anta Dieng était bel et bien au courant de sa relation avec la jeune fille.
Dans son réquisitoire, le procureur Abdoulaye Diouf a demandé la relaxe pour le viol, puisque, selon lui, aucun élément fondé n’atteste l’acte de viol. Et il a requis 6 mois ferme pour le délit de détournement de mineure. Le tribunal a condamné Gabriel Diédhiou à une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme pour le délit de détournement de mineure

In the Spotlight

Lycée Kennedy : L’élève de 17 ans qui entretenait une relation avec son Directeur de l’école se confie:« J’ai enregistré par audio nos ébats sexuels car il détenait mes photos et vidéos à moitié nue»

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les accusations du rapport de «Human rights watch» sur les enseignants qui abusent de leurs élèves se confirment. Hier, le professeur de mathématiques au lycée Kennedy, Doudou Diakhaté a été attrait devant la barre par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*