Deux imams arrêtés au Sénégal pour apologie du terrorisme

Prison Arrestation Detenu menotteDeux imams ont été arrêtés ces deux dernières semaines au Sénégal pour apologie du terrorisme.

Au Sénégal, tenir des propos incitant au terrorisme conduit en prison. Deux imams l’ont appris à leur dépens. Le 9 octobre dernier, Ibrahima Sèye, un imam a été arrêté à Kolda pour apologie du terrorisme. Il est placé sous mandat de dépôt. Le 27 octobre, l’imam Alioune Ndao a été arrêté dans la ville de Kaolack par la gendarmerie sénégalaise qui le soupçonne d’avoir des liens avec une organisation terroriste.

Selon les sources proches du dossier, l’imam Ndao aurait un lien avec Ibrahima Sèye le premier imam originaire de Kolda accusé d’apologie du terrorisme et arrêté le 9 octobre dernier. Pour l’heure, les enquêtes sont en cours. Les sources judiciaires quant à elles indiquent que l’imam Alioune Ndao restera en garde à vue pour répondre aux questions des gendarmes avant d’être présenté, dans les prochains jours, au procureur.

Des organisations de défense des droits de l’Homme ont entrepris des démarches pour que les personnes interpellées soient traitées dans le respect des droits de l’homme. Aboubacry Mbodj, secrétaire général de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) se dit préoccupé par les conditions de détention des deux imams.

Le Sénégal n’a jamais eu à faire face à d’attaques terroristes. Mais la menace est bien là puisque le pays possède une frontière commune avec le Mali qui est régulièrement victime d’attaques terroriste. Le pays est par ailleurs engagé dans le lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*