Dialogue politique : L’opposition ne veut ni de la Cena ni d’un magistrat

L’opposition qui participe au dialogue lancé par le ministre de l’Intérieur a décidé de suspendre sa participation aux discussions. Raison de leur courroux, selon Les Échos, l’identité de celui qui devra diriger les travaux.

L’opposition ne veut pas qu’un membre de la Cena, comme suggéré, dirige les travaux. Le journal précise que les partis en question jugent inconcevable qu’à la suite des errements notés dans l’organisation des dernières législatives que les services de Doudou Ndir, le président, acteur central du processus, conduisent le dialogue politique en cours.

Ils ont jeté leur dévolu, d’après Les Échos, sur un profil précis : un universitaire. Prenant les devants face au pouvoir qui souhaiterait proposer un magistrat.

Les partis ayant répondu à l’invitation d’Aly Ngouille Ndiaye sont, entre autres, Yeesal de Fada, Ucs de Baldé, Oser l’avenir d’Aïssata Tall Sall, Pur et And d’Aïda Mbodji.

In the Spotlight

BOYCOTT DE LA PRÉSIDENTIELLE : MADICKÉ NIANG SE DÉMARQUE

by James Dillinger in A LA UNE 0

Me Madické Niang, candidat de la coalition Madické 2019, n’est pas d’accord avec le boycott de l’élection présidentielle du 24 février agité un temps par l’opposition. L’opposant et ancien membre du Comité directeur (CD) du [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*