Dior Fall Sow juriste, sur l’emprisonnement de Samuel Sarr : « c’est une violation de la liberté d’expression! »

6f9abccb86982e1034174b6a78c6251dPremière femme Procureur du Sénégal et magistrat à la retraite, Dior Fall Sow, concernant l’article 80 de la constitution de délit d’offense au chef de l’état trouve que son libellé est trop chargé.
En outre, ce délit collé à Samuel Sarr qui a « informé » d’un compte bancaire de près de 7 milliards supposé appartenir au président Macky Sall est une atteinte à la liberté d’expression, a-t-elle dit dans l’émission « Grand Jury ».
« C’est une loi grave où on vous parle de manœuvres; je pense que personnellement, je l’aurai abrogée. Beaucoup de pays l’ont fait! Et lorsque vous referez à la déclaration universelle des droits de l’homme et au pacte relatif aux droits civiques et politiques, qui ditsen que la liberté d’expression est l’un des droits fondamentaux de l’Homme quelle que soit la manière écrite ou orale, vous comprendrez pourquoi je suis contre. On peut le remplacer par un autre qui garantirait ce respect de la réputation d’autrui. Mais tel qu’il est libellé, c’est un peu trop! Je pense que aller jusque-là (NDLR : emprisonnement de Samuel Sarr) pour cela, c’est trop, c’est une violation de la liberté d’expression comme je l’entends! »
Concernant le procès Karim Wade même si elle n’a pas voulu se prononcer sur le fond, l’avocate générale principale du CPI pour le Rwanda, semble désapprouver le fait que ce soit à la défense « d’aller chercher les preuves de son innocence ».

DAKARACTU.COM

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*