Diouf et Wade coutent au Trésor 1 milliard par an

Les anciens présidents de la République, à savoir Abdou Diouf et Abdoulaye Wade coûtent en moyenne 1 milliard au Trésor Public sénégalais.

Le statut d’ancien chef de l’Etat sénégalais a été revalorisé et le salaire mensuel a été porté à 5 millions de francs. S’y ajoute une indemnité de logement de 4, 5 millions de francs net. 

Chaque ancien président bénéficie d’une somme 40 millions de francs annuel pour acheter des billets d’avion, pour lui, ses conjoints ou enfants mineurs. Il est doté de deux véhicules dont le carburant est assuré par l’Etat et d’un téléphone fixe.

Si le chef d’Etat décide de s’établir à l’étranger, il peut librement choisir quatre collaborateurs de son choix. Ce personnel est rémunéré dans les mêmes conditions que les agents appartenant au corps diplomatique et consulaire. 

Pour ce qui en est du personnel, tout ancien Président de la République bénéficie de facto, d’un aide de camp dont le grade n’est pas supérieur à celui de Commandant et qui remplit sa mission exclusivement à l’intérieur du territoire national, des gendarmes pour assurer la protection du logement,  de deux agents de sécurité pour assurer la protection de sa personne, un agent du protocole, deux assistantes, un standardiste,  un cuisinier, une lingère, un jardinier et deux chauffeurs. 

Sur la base de nos calculs, chaque ancien président peut compter jusqu’à 200 millions de charges salariales annuelles surtout que l’essentiel de ce personnel sert à l’étranger.

En salaires et indemnités, Diouf et Wade coûte chacun 114 millions par an. En y ajoutant les frais de voyages, le carburant, les frais de maison, un ancien chef d’Etat peut coûter en moyenne 500 millions par année. 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*