Diplomatie Urbi Et Orbi: Le Sénégal Au Secours De Ses Fils

ministre des Affaires étrangères, Mankeur NdiayeLe bimestre avril-mai a vu la diplomatie sénégalaise déployer tout son talent, au service des Sénégalais, particulièrement ceux de la Diaspora. Ainsi, de la Tunisie à l’Arabie Saoudite, en passant par le Liban, Djibouti et la Turquie, les populations, toutes catégories sociales confondues, ont bénéficié de l’efficacité des diplomates et de la notoriété du Sénégal et de son chef.

Moins que la pression de populations velléitaires à toute aliénation d’un bien commun imprenable, la visite, en avril, du ministre Mankeur Ndiaye et le message du chef de l’État remis en la circonstance ont conduit à la déclaration du 26 mai, lorsque l’ambassade de Turquie annonce la délocalisation de son Consulat, de la Corniche en un autre endroit que les autorités sénégalaises voudraient bien désigner. Le 15 avril devrait donc être le premier point de conciliation diplomatique, loin du brouhaha de la lutte populaire contre le mur.

Cette efficacité effacée s’est vérifiée tout au long du bimestre avril-mai où les Sénégalais découvrent le travail de fourmi de la diplomatie au secours des fils du pays, à l’intérieur comme à l’extérieur, sur le continent comme ailleurs dans le monde.

La préoccupation légitime de Dakar quant au sort de ses ressortissants sur le continent et ailleurs transparaissait déjà dans le dossier Alcaly Cissé : de son emprisonnement au royaume chérifien à son extradition en Arabie Saoudite, les assurances de la diplomatie sénégalaise se sont vérifiées à toutes les étapes quant au respect de l’intégrité physique de ce fils de la Casamance, bien que le Sénégal ait condamné toute infraction à la législation, en particulier dans les pays d’accueil des émigrés et migrants sénégalais.

 C’en fut par exemple le cas en Tunisie où les tracasseries consulairessénégalosénégalaises ont valu la prison à un étudiant vite libéré : son passeport avait expiré. Ainsi, l’étudiant Mamadou Ndiaye, en Tunisie, les domestiques sénégalaises au Liban, Mor Diarra Ndiaye à Djibouti et Alcaly Cissé en Arabie Saoudite, ont bénéficié de l’efficacité des diplomaties et de la notoriété du Sénégal et de son chef.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*