Distinction honorifique du Jambar mort au nord Mali : Abdourahmane Konaté s’en va avec les honneurs

Parachutiste de première classe, le soldat Abdourahmane Konaté, qui a rendu l’âme au nord du Mali, a eu droit, à titre posthume, à une distinction honorifique de l’Armée natio­nale.  Il a été élevé Ordre national du lion par le ministre des Forces armées Augustin Tine.

Devant des officiers, sous-officiers de l’Armée nationale, habitués à ce douloureux cérémonial, des camarades et proches du défunt, les actes de bravoure de Abdourah­mane Konaté ont été vantés. Il est mort au nom de la Patrie reconnaissante.

Enrôlé  dans le deuxième contingent pour participer à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilité du Mali (Minusma), le 19 avril 2014,  Abdourahmane Konaté  a été victime d’un accident de la circulation au cours de leur déploiement  au nord de ce pays. Précisément entre les loca­lités de Gao et de Kidal.

«Evacué à l’hôpital de niveau II à Gao, il succomba à ses blessures le 26 du même mois», renseigne le lieutenant Moussa Kambaye du Bataillon des parachutistes. C’était au cours de la très émouvante cérémonie  funèbre. 

Ce soldat, qui a rendu l’âme sur le champ de bataille, s’est marié le vendredi 16 mars 2014. Bref, il n’a connu que quarante jours d’union légale. Etreint par la tristesse, Sidy Ndiaye, beau-père du défunt soldat témoigne : «il est parti avec beaucoup d’espoir et de rêve brisé, laissant derrière lui une jeune veuve déséquilibrée et désorientée et une famille troublée par le choc.»

Le défunt, selon les témoignages de ses camarades, chefs et membres de sa famille, fut un soldat exemplaire à travers son comportement. Il est, selon leurs dires, travailleur, pieux, sérieux et géné­reux. La dépouille du disparu a été acheminée, après la levée du corps,  à son village natal de Keur Samba Dia où il sera inhumé. 

  • Écrit par  Khady SONKO

ksonko@lequotidien.sn

In the Spotlight

Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo va retrouver son père

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

113SHARESShareTweet Par Jeune Afrique – Côte d’Ivoire. Michel Gbagbo va retrouver son père. Laurent Gbagbo recevra les 25 et 26 septembre la visite de son fils, Michel Gbagbo, qu’il n’a pas vu depuis leur arrestation, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*