DIVORCES DE STARS : La saison des désamours

Fatou Guéwel Diouf et Mapenda Seck

Depuis quelques mois, les couples volent en éclats au Sénégal. Et pas n’importe quels couples : Il s’agit de ceux des stars évoluant la plupart dans le milieu musical. Est-ce un phénomène de mode, une fatalité ou seulement des caprices de stars ? Le fait est que cela commence à bien se sentir. D’autant que pour ce qui est des quelques couples qui ont retenu notre attention, aussi bien leur mariage que leur divorce a été très médiatisé.

«Bakh yaye» et «Kheweul» divorcent deux ans après

Marié en 2009, «Kheweul» et «Bakh yaye», entendez par là Fatou Guéwel Diouf et Mapenda Seck, qui formait un couple que tout le monde enviait du fait de leur complicité, de leur entente et de leur bonheur, a déçu plus d’un à l’annonce de leur divorce.

Cette séparation qui est intervenue il y déjà des mois, plus précisément depuis le 14 février dernier, n’a été confirmée que cette semaine par les intéressés. Et c’est Mapenda Seck qui vend la mèche dans un journal de la place. Selon lui, son ex-«Kheweul» lui a envoyé son grand-frère le jour de la fête des amoureux (la Saint Valentin) pour demander le divorce.

Un acte qui ne correspond pas du tout au jour choisi. Au contraire, ce jour consacre les personnes qui sont amoureuses, mais aussi les amitiés solides, et contribue à raffermir les liens, à rendre plus solides les couples qui renouvellent leur amour par des cadeaux, entre autres. À l’origine de leur discorde plusieurs choses, dont une affaire de mouton pour la Tabaski de l’année dernière, une histoire de voiture ou encore de fille que courtisait le mari. De fait, rien de très clair au fond.

«Couple bi» se sépare

Le second couple divorcé cette année est celui des chanteurs Abraham Pipo Diop et Ngoné Ndiaye Guéweul, après un mariage qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, du fait de la différence de taille entre les deux stars. La femme étant aussi grande, avec des formes généreuses que l’homme est petit et frêle. Et c’est suite à ces commentaires qu’ils ont sorti la chanson «Couple bi» pour dire que, quelle que soit l’allure du mari, il reste le maître de la maison et que la femme lui voue respect et dévotion. La rupture viendrait d’une banale affaire de dispute qui avait opposé Ngoné Ndiaye Guéweul et Ndiolé Tall, sur le plateau de Tfm, il y a quelques mois. L’interprétation qu’en avait faite le mari, Pipo Diop, n’avait pas été du goût de la femme qui a demandé le divorce. Cette séparation fait suite à deux ans et demi de mariage.

Bouba et Vivi, deux mariages, deux divorces, un record

Entre Bouba Ndour et Viviane Chidid Ndour, c’est le grand amour, afin c’était. Puisqu’ils viennent à nouveau de se séparer après s’être remariés le 3 octobre dernier suite à une séparation qui datait de 2007.

Le jeu du «Je t’aime, moi non plus» semble beaucoup plaire à la chanteuse et à son manager de désormais ex-mari. Car moins d’un an après avoir recollé les morceaux, le couple qui a deux enfants (une fille et un garçon) a cassé de nouveau.

Les raisons du divorce, toujours la rumeur, c’est que les fréquentations de Madame ne feraient pas plaisir à Monsieur. Et la rumeur parle de l’amitié et de la trop grande proximité entre Viviane et Oumou Provocation qui serait la goutte de trop pour Bouba.

 Waly et Sokhna, le mariage éclair

Le 12 juillet dernier était célébré le mariage le plus éphémère qu’a connu le monde du showbiz sénégalais. Ce mariage, c’est entre le jeune chanteur Waly Seck et la mannequin Sokhna Aïdara. Cette union n’a en effet duré que quelques jours. Mais personne jusque-là ne peut dire exactement ce qui s’est passé. Le fait est qu’il y a eu beaucoup de suspicions autour du couple. Et chacun y va depuis de son commentaire, aussi bien sur le mariage que sur le divorce. Si d’aucuns disaient que c’est la femme de Thione Seck, père de Waly, qui a arrangé le coup à l’insu de son fils, d’autres parlent d’une grossesse de la fille. Les motifs du divorce sont tous aussi invraisemblables.

Selon certains Sokhna Aïdara avait un riche copain gambien qui est venu tout chambouler. Mais elle a démenti cela. D’ailleurs, avec l’histoire de ces deux-là, on se croirait au cinéma, dans un vrai film américain. Le seul fait constat – mais qui a aussi était démenti par la suite par les deux tourteaux (ce qui est quand même curieux) – étant que le divorce a bel et bien eu lieu. Waly Seck en personne l’a confirmé à Facedakar. «Oui, je peux vous confirmer que je ne suis plus marié à Sokhna Aïdara. Nous avons effectivement divorcé». Après lui, c’était autour de la sa dulcinée de dire la même chose à propos de ce divorce. Mais quelques jours après, les deux sont revenus pour dire et affirmer être toujours ensemble. Du «wax waxeet» donc…

Demba Dia sur le point de perdre sa première mannequin

Mariée depuis le début des années 2000, la mannequin Khadija Sy, première épouse du musicien et politicien des Parcelles assainies, Demba Dia, aurait introduit depuis des jours déjà une demande de divorce au Tribunal départemental de Dakar. Ce qui a poussé l’initiatrice du défilé «Boundou» à agir de la sorte, c’est le manque de liberté.

Son «rockeur» de mari l’interdirait de sortie, même dans le cadre de son travail, alors qu’elle est styliste. Une autre raison revient souvent dans cette discorde, le fait qu’en 2008, «Rock Mbalax» avait sévèrement battu sa styliste d’épouse pour l’empêcher, à l’époque, d’aller au Burkina Faso dans le cadre d’un contrat au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou. Le couple a deux enfants aujourd’hui.

Oumou Sidya DRAME

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*