Dix personnes liées à l’ultradroite soupçonnées de vouloir attaquer des musulmans

Dix personnes liées à l’ultradroite radicale ont été interpellées samedi 23 juin dans toute la France par les services antiterroristes. Elles sont soupçonnées d’un projet d’attaque ciblant des musulmans.

Ils voulaient attaquer des musulmans. Dix personnes liées à l’ultradroite radicale ont été interpellées samedi 23 juin, dans la soirée, par les services antiterroristes dans le cadre d’une enquête sur un projet d’attaque. Les suspects avaient “un projet de passage à l’acte violent aux contours mal définis à ce stade, ciblant des personnes de confession musulmane”, a précisé une des sources proches de l’enquête.

Les surveillances de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont montré qu'”ils étaient organisés et en lien pour éventuellement commettre des actions violentes contre des cibles présumées en lien avec l’islam radical”, a indiqué une autre source proche de l’enquête.

L’enquête devra déterminer le degré d’avancement et de maturité du projet. Les échanges interceptés par la DGSI montrent qu’ils voulaient se procurer des armes.

Pas-de-Calais : un conducteur flashé à 265km/h lors d’une course sur l’autoroute

Deux interpellations en Corse

Ces interpellations ont été menées samedi soir par des policiers de la DGSI sur commission rogatoire d’un juge antiterroriste, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte à Paris le 14 juin du chef d'”association de malfaiteurs terroriste criminelle”, a indiqué une source judiciaire.

Parmi les 10 arrestations, deux se sont déroulées en Corse, notamment à Ajaccio, a précisé une source proche de l’enquête. Selon les informations de LCI, d’autres ont eu lieu en Gironde, en Charente ou dans la Vienne.

rtl.fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*