Djirédji : Les deux éléments du GMI incriminés relevés de leurs fonctions

Les incidents survenus vendredi à Djirédji dans la région de Sédhiou ne sont pas prêts de connaître leur épilogue.gmi

En sus du Garde des sceaux, ministre de la justice qui a ordonné l’ouverture d’une enquête, la hiérarchie de la Police qui a déploré l’incident, va plus loin. Les deux éléments incriminés du Groupement mobile d’intervention(GMI) ont été relevés et mis à la disposition de la brigade prévôtale de Ziguinchor qui s’évertue à faire la lumière sur cette bavure. Vendredi dernier, alors qu’ils étaient en grève pour réclamer de l’eau de l’électricité et des professeurs dans leur collège, des policiers ont tiré à balles réelle blessant  trois élèves dont deux dans un état critique.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*