Dossier Assane Diouf : Les Usa pressent le Sénégal

Les États-Unis n’ont pas oublié « l’insulteur public », Assane Diouf. D’ailleurs, les défenseurs des droits de l’Homme et la justice américaine ont adressé des correspondances aux autorités sénégalaises pour s’enquérir de l’état d’avancement de son dossier, d’après « Les Echos ».

Le 27 février dernier, le secrétaire général d’Amnesty international aurait dénoncé l’injustice que subirait Assane Diouf, note le journal.
Le 9 mars, c’est au tour du commissaire des Nations-Unis pour les réfugiés de saisir les autorités sénégalaises pour s’inquiéter de la situation.

Et le 9 avril, le procureur général américain et directeur exécutif de Human Rights, Kenneth Roth, écrit au ministère de la Justice pour s’enquérir des lenteurs de l’affaire.
Assane Diouf est renvoyé devant le tribunal de grande instance de Dakar pour jugement. Son procès se tiendra sous peu. Il a été inculpé pour « injures à travers un système informatique, diffamation, trouble à l’ordre public et outrage à un ministre du culte

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*