DOSSIER – Interventions et Analyse: Mamadou NDOYE : «Macky m’a fait 2 propositions : « soit je te nomme ministre conseiller ou alors je te remets la somme mensuelle de 4 millions»

Mamadou NDOYE : «une crise politique couve dans le pays, c’est l’hégémonie de l’idéologie alimentaire»

L’ancien secrétaire général de la Ligue démocratique (LD), inaudible depuis sa fracassante démission, est sorti ce dimanche de son mutisme.

Invité de Baye Omar GUEYE dans le cadre de l’émission Objection de Sud Fm, Mamadou NDOYE est revenu sur les raisons de sa démission. Selon lui, c’est pour ne pas précipiter son parti dans la division, car, indique-t-il, son parti n’a pas échappé à la crise politique qui couve au Sénégal.

«Nous sommes dans une période où nous rencontrons des contradictions qui sont d’une nouvelle nature. Il y a une véritable crise politique qui couve dans le pays, avec deux facteurs principaux », explique-t-il.

«L’un des premiers facteurs c’est ce que j’appelle l’hégémonie de l’idéologie alimentaire au niveau de la classe politique sénégalaise. Cette idéologie alimentaire dit ceci : faire la politique c’est d’abord et avant tout partager le gâteau du pouvoir. Et le gâteau du pouvoir, ce sont les ressources publiques, ce sont les postes publics… cette idéologie est devenue hégémonique au niveau de la classe politique. Elle est hégémonique aussi bien au niveau de la pensée politique qu’au niveau des pratiques politiques. La LD n’a pas échappé à cette épidémie », l’ancien SG de la LD qui indique que son parti ne doit pas être aliéné par l’Alliance (Benno Bokk Yakaar, Ndlr)

Mamadou NDOYE : «Macky m’a fait 2 propositions : « soit je te nomme ministre conseiller ou alors je te remets la somme mensuelle de 4 millions»

Le secrétaire général démissionnaire de la Ligue démocratique (LD) a fait ce dimanche une révélation de taille concernant la gouvernance du président Macky SALL.

Invité de l’émission Objection de Sud Fm,  Mamadou NDOYE, dont le parti est en lambeaux, est revenu sur une audience que le président SALL lui a accordée.

«Quand j’ai été élu secrétaire général (LD, Ndrl ) et après que je suis allé me présenter dans le cadre de l’Alliance au président de la République. Le président de la République m’a proposé ceci : Mamadou je te donne un poste de ministre-conseiller ou bien,  comme je le fais pour d’autres, je te donne 4 millions par mois. Et lorsqu’il m’a dit ça, j’ai considéré que, premièrement, je ne pouvais pas prendre le poste de ministre-conseiller.. »explique l’ancien ministre qui assure que ce débat a été posé  en interne.

S’agissant des 4 millions, Mamadou NDOYE renseigne n’avoir pas bénéficié de cet argent mais qu’il a été directement dans les caisses de leur parti.

Qui parlait de partage du gâteau ?

Seydou GUEYE : «le Président a accordé les émoluments d’un ministre d’Etat à Mamadou NDOYE »

Les révélations de l’ancien secrétaire général de la Ligue démocratique (LD) est en passe de mettre la République sens dessus dessous.

Après les opposants qui ont tiré à boulets rouges sur Macky SALL et son régime, le gouvernement a tenu à faire des précisions. Selon son porte-parole, Mamadou NDOYE a demandé au chef de l’Etat de le nommer ministre d’Etat à l’instar d’Abdoulaye BATHILY. Ce que, selon Seydou GUEYE, Macky SALL a refusé. Par contre, ajoute-t-il, le président a bien voulu lui accorder les émoluments d’un ministre d’Etat.

Seydou GUEYE, qui s’exprimait sur les ondes de la RFM, a toutefois indiqué que cet argent ne devrait pas aller dans les caisses de la LD. Avant d’ajouter, en direction des Jallarbistes, les problèmes d’un parti ne doivent pas se répercuter sur l’image de la République.

Ousmane SONKO, sur les aveux de Mamadou NDOYE : « Macky SALL est en passe de battre tous les records de cynisme politique »

Comme il pouvait s’y attendre, le secrétaire général démissionnaire de la LD a fait réagir après ses révélations sur la proposition que le président SALL lui a faite.

Et c’est le président de PASTEF qui, via sa page Facebook, qui porte la première estocade.

«Voilà, chers concitoyens, où vont vos impôts, par le biais de fonds politiques (quelle que soit l’appellation retenue): entretenir une clientèle politique de tous rangs sociaux, engraisser des militants, amadouer des alliés pour conserver une coalition… », commence par s’insurger Ousmane SONKO.

Poursuivant, l’ancien inspecteur des Impôts et des Domaines d’ajouter : « La pratique politique est sale au Sénégal, mais au décompte, Macky SALL, l’homme de la « gestion sobre et vertueuse », de  » la patrie avant le parti « , de la  » restauration de la République et de l’État de droit « … est en passe de battre tous les records de cynisme politique ».

Seydi GASSAMA, sur les révélations de Mamadou NDOYE : « le problème du pays ce sont ces anciens communistes… »

Si le secrétaire général démissionnaire de la Ligue Démocratique voulait faire réagir en revenant sur  les propositions que Macky SALL lui a faites, il a grandement réussi.

Après Ousmane SONKO qui a dit tout le mal qu’il pense de la gouvernance de Macky SALL, c’est au tour du directeur exécutif d’Amnesty International Sénégal de commenter la déclaration de l’ancien SG de la LD. Mais Seydi GASSAMA n’épingle pas que le président SALL. Selon lui, le responsable de la LD est tout aussi blâmable.

Enfonçant le clou, le défenseur des droits de l’homme met tous les « gauchistes » dans le même sac.

«Une pratique honteuse qui n’honore pas la démocratie sénégalaise. WADE l’avait inaugurée avec la CAP 21 Macky la poursuit et l’amplifie sur le dos du peuple. Mais le problème du pays ce sont ces anciens communistes qui ont renié jusqu’aux valeurs qu’ils incarnaient », a observé Seydi GASSAMA.

Seydou Guèye: « Mamadou Ndoye voulait un poste de ministre d’Etat…»

L’ex secrétaire général de Ligue démocratique a affirmé, hier, dans l’émission «Objection» de la Sud Fm:

«Quand j’ai été élu secrétaire général je suis allé, dans le cadre de notre alliance, me présenter au président de la République. Ce dernier m’a proposé de me donner un poste de ministre Conseiller ou bien 4 millions F CFA par mois…». Seydou Guèye, secrétaire général du gouvernement, a donné une autre version des faits.

«Mamadou Ndoye voulait un poste de ministre d’Etat. Ce que n’a pas accepté le président de la République. Ce dernier lui a proposé, en guise d’appui financier, quatre millions de francs CFA, ce qui est l’équivalent d’un salaire de ministre…», a répliqué Seydou Guèye sur la Rfm.

Mamadou Ndoye a par ailleurs déclaré dans l’émission: « J’avais alors demander à un responsable de la Ld dont je vais taire le nom, de récupérer cet argent et de le verser à la caisse du parti. »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*