Du Coca-Cola au cannabis bientôt dans vos frigos ?

Coca-Cola serait en négociation avec Aurora Cannabis, une entreprise canadienne spécialisée dans la production et la distribution de cannabis à usage médical.

Après l’annonce le mois dernier du rachat de la chaîne de cafés britannique Costa, la société Coca-Cola continue de diversifier son offre. Et après Coca-Cola Light Plus, Coca-Cola Zero Cherry et Coca-Cola Life, la prochaine étape pourrait bien être Coca-Cola Cannabis.

Selon BNN Bloomberg, la société Coca-Cola serait en négociation avec Aurora Cannabis, une entreprise canadienne spécialisée dans la production et la distribution de cannabis à usage médical. Le but, vous l’avez compris, serait de développer des boissons au cannabis… Enfin, presque.

Le CDB n’entraîne pas d’effets psychoactifs, il ne fait pas « planer »

En effet, l’élément chimique utilisé serait le cannabidiol ou CBD, un cannabis « light ». Les spécialistes s’intéressent beaucoup à cette molécule aux vertus thérapeutiques nombreuses : elle permettrait de soigner les douleurs, les crampes, l’anxiété et les nausées, aurait des effets anti-inflammatoires, pourrait limiter les crises d’épilepsie… Contrairement au THC (une autre molécule présente dans le cannabis), le CDB n’entraîne pas d’effets psychoactifs, il ne fait pas « planer ».

Si la marijuana reste illégale au niveau national aux États-Unis, le CBD qui en est dérivé est de plus en plus largement admis pour traiter diverses maladies.

Le secteur évolue rapidement

Avec des ventes de boissons gazeuses sucrées en déclin, Coca-Cola n’est pas la seule marque de boisson à s’intéresser au cannabis thérapeutique. En effet, les consommateurs préfèrent se tourner vers des boissons plus saines comme les thés ou les eaux enrichies ou parfumées.

Mais pour l’instant, rien n’est officiel. Dans un communiqué envoyé à Bloomberg, le porte-parole de Coca-Cola Kent Landers déclare: « Nous suivons attentivement le développement du CBD non-psychoactif comme ingrédient dans les boissons bien-être dans le monde ». Il précise toutefois que : « Ce secteur évolue rapidement. Aucune décision n’a été prise pour l’instant. »

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*