Ecarté Du Khalifat De Gouye Mbind : Qui Est Serigne Abdou Coumba Souna

A 84 ans, Serigne Abdou Coumba Souna est le plus  âgé des petits-fils de Bamba, après Serigne Mountakha.

Cet inconnu du grand public, en principe vice-khalife de la communauté, a pourtant été écarté du trône de la maison paternelle au profit de son neveu, par ailleurs fils du défunt khalife, Serigne Sidy Mokhtar.

Il a l’insigne honneur, anecdotique certes, d’être l’unique fils de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké encore en vie. Pourtant, Serigne Abdou Coumba Souna est jusqu’ici resté inconnu du grand  public. C’est avec le rappel à Dieu du khalife général des Mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, la semaine dernière, qu’il est bien passé de l’ombre à la lumière. Une exposition médiatique qui s’est traduite en un évènement inédit dans la famille mouride : une probable querelle de succession pour le califat de Gouye Mbinde.

Serigne Abdou Coumba Souna est célèbre depuis trois à quatre jours, pas parce qu’il est khalife, mais l’inverse justement parce qu’il n’est pas reconnu comme successeur de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, à la tête de la concession familiale. L’homme a quitté son lieu de retraite spirituelle, Daara Dji à Khombole (Thiès), pour assister aux obsèques de son frère aîné et du coup le remplacer au trône du khalife de Gouye Mbinde comme le veut le principe du droit d’aînesse qui régit la succession.  Une partie de la famille de Serigne Mouhamadou Lamine Bara a toutefois opposé une fin de non-recevoir à cette demande légitime. 

A sa place, Serigne Cheikh Thioro a intronisé Serigne Moustapha Maty  Lèye,  le fils aîné de Serigne Sidy Mokhtar. Des seize concessions familiales, ce dernier est considéré comme le guide suprême de la fratrie par ses fidèles, ses fils et d’autres petits-fils de Serigne Bara.

Quoi qu’il en soit, ce malaise reste entier pour la famille de Gouye Mbinde qui a failli, avec cet épisode, inaugurer une querelle de succession jusque-là inconnue dans la famille, et par extension à Touba. Serigne Abdou Mbacké Coumba Souna a 84 ans, soit le même âge que l’actuel khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. C’est pourquoi son nom a même été pressenti par certains connaisseurs du Mouridisme pour la succession de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké à la tête de la confrérie.

Né en 1933 à Mbacké Cadior, il est le fils de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké et de Sokhna Coumba Souna Lèye. Abdou Mbacké  est resté éloigné depuis plusieurs années de la ville sainte de Touba. C’est ce qui explique qu’il soit un inconnu du grand public, souligne Serigne Bassirou Thioro Mbacké. Il avait 3 ans lorsque son père disparaissait en 1936. C’est son grand frère Serigne Modou Bara qui a pris en charge son éducation en le confiant à Serigne Diop Niane pour l’apprentissage du Coran.

A 12 ans, il maîtrise le Livre sacré des musulmans. Après cette première phase, il a effectué des études en sciences islamiques à Keur Gou Mack (Diourbel) chez Serigne Mouhamadou Dème et à Mboul Kael (département de Mbacké) chez Serigne Bassirou Mbacké où il avait trouvé l’actuel khalife Serigne Mountakha Mbacké.

Pourquoi cette retraite à Daara Dji, à Khombole (Thiès) ? Une autre source proche de la famille avance que son ‘‘exil’’ au village de Daara dji, est le fruit de son obéissance à son oncle Serigne Mbacké Madina, fils de Cheikh Mouhamadou Moustapha Mbacké, premier khalife général des mourides (1927-1945).

A la fin de ses études islamiques en 1958, son oncle lui a confié l’enseignement coranique de ses fidèles ainsi que les travaux champêtres. Il est resté depuis lors sur cette terre où il fait ses retraites spirituelles. Tous ses fils sont nés dans son fief de Khombole et son fils aîné, Serigne Cheikh Mbacké, vit actuellement aux Etats-Unis d’Amérique.

Même s’il est resté dans l’anonymat du grand public, ce demi-frère du défunt khalife venait régulièrement à Touba pour des visites de courtoisie. Il dispose  d’ailleurs d’une  maison au quartier Usine glace de Touba. Un lien filial qu’il aura du mal à couper et qui pose même une autre difficulté en filigrane.

Mis en minorité à Gouye Mbinde, Serigne Abdou Coumba Souna demeure pourtant le plus âgé des petits-fils de Serigne Touba, derrière le khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Effectivement écarté du califat de son père, il est pourtant et paradoxalement le vice-khalife de la communauté mouride, suivant le principe d’aînesse.

Avec enqueteplus

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*