ELECTION LOCALES 2014 SUR FOND DE REFERENDUM Ziguinchor dit oui à Baldé

Ziguinchor dit oui a Abdoulaye BaldéLes Ziguinchorois ont approuvé dans leur grande majorité la proposition de leur maire sortant. Ce dernier qui avait placé ces locales sous l’angle d’un référendum, a largement remporté ces élections dans tout le département de Ziguinchor.

C’est fait, la balle est maintenant dans le camp du leader des Centristes. Les Ziguinchorois, dans leur  grande majorité, ont dit oui à sa candidature future à la présidentielle de 2017. Ils ont voté massivement pour lui hier, dimanche 29 juin, lors des élections locales qu’il avait fini de placer sous l’angle d’un référendum. Les premières tendances sorties des urnes à l’issue de ce scrutin le classe largement devant ses adversaires dans le département de Ziguinchor. Il est arrivé premier en surclassant tous ses concurrents engagés dans cette compétition pour le contrôle du conseil départemental et municipal.
Sorti premier dans son propre bureau de vote au centre de santé de Santhiaba avec un score de 198 voix contre 53 pour la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby), Abdoulaye Baldé a même réussi la prouesse de laminer tous ses adversaires dans leur propre bureau. Au centre de vote de l’école élémentaire François Ntab de Tilène, deuxième grand centre à Ziguinchor en terme de bureaux de vote, l’Union pour le développement de Ziguinchor (Udz-Kadiamore) a devancé de très loin la coalition Benno Bokk Yaakaar arrivée en seconde position. Dans ce centre, sur environ 1643 voix valablement exprimées, la coalition dirigée par Abdoulaye Baldé a obtenu près de 1024 voix suivies de loin par celle présidée par le duo Benoît Sambou et Doudou Ka, Bby. Partout dans la région, c’est le même constat. La coalition de la mouvance présidentielle a été battue.
Cette large victoire de l’Union pour le développement de Ziguinchor (Udz-Kadiamore) concerne aussi bien les deux scrutins (municipal et départemental). Dans le département de Ziguinchor, la coalition dirigée par Baldé est de loin suivie par Bby, vient ensuite Bokk Liguéyal Ziguinchor du médecin Moussa Diédhiou. Benno Ak Haïdar, conduit par le ministre de la Pêche et des Affaires maritimes complète le quartor. Ce classement est valable partout à l’exception du centre de vote Landing Tamba, le plus grand de la ville. Dans ce lieu de vote, Udz est suivie de Bokk Liguéyal Ziguinchor, puis de Benno Bokk Yaakaar, ensuite de Benno Ak Haïdar, et enfin du PDS. Au centre de vote de la Bourse du travail où le ministre Benoît Sambou a voté au centre Moussa Barry, l’Udz-Kadiamore est suivie de Bby, de Bokk Liguéyal Ziguinchor et du Pds.
Dans les départements de Bignona  et à Oussouye, on constate les mêmes écarts. La coalition Bby a été laminée par l’Association pour le développement du kassa (Adk) soutenue par Baldé dans la nouvelle commune de Djemberene et la coalition Sopi 2014 conduit par le maire sortant de Bignona, Mamadou Lamine Keita a aussi pris dessus sur bby .
Ziguinchor en liesse
La population de Ziguinchor a fêté hier en grande pompe la victoire de son maire à l’issue des locales. Les Ziguinchorois n’ont pas mis du  temps pour envahir certaines artères de la ville pour exprimer leur joie. A l’annonce des premières tendances issues de certains centres de vote dans le département de Ziguinchor, les partisans de Baldé jubilaient. A l’extérieur de l’école élémentaire François Ntab de Tilène, les militants de l’Udz ont même improvisé un «diambadon» qui s’est très vite transformé en mini caravane à travers ce quartier où Baldé a tenu, quatre jours auparavant son avant dernier meeting. Lors de ce rassemblement auquel les militants avaient répondu massivement présents, Simon Mansaly, responsable local du l’Ucs, prédisant cette victoire,  avait rassuré à son leader que
Tilène lui a déjà oui et prépare la présidentielle de 2017.
Toujours concernant cette mobilisation spontanée des militants de l’Udz, une foule a envahi le siège de l’hôtel de ville de Ziguinchor par ailleurs Qg de la coalition Udz, pour fêter cette victoire en communion avec leur leader.  Devant l’institution municipale, des jeunes scandaient le nom de Baldé.
Benoît Sambou adresse  ses félicitations à Abdoulaye Baldé
La tête de liste de la coalition Bby a félicité le maire sortant de Ziguinchor pour sa victoire aux locales.
Dès la proclamation des premières tendances qui lui sont très largement défavorables, Benoît Sambou n’a pas mis du temps pour féliciter son adversaire comme il l’avait dit après avoir accompli son vote quelques heures plutôt dans la matinée. Accompagné de tout son staff, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des valeurs civiques a fait une descente surprise à la mairie de Ziguinchor où le leader la coalition Udz qui venait d’être plébiscité pour un second mandat à la tête de la commune, communiait cette large victoire avec ses partisans massés sur l’esplanade du nouveau bâtiment.
«Entre Abdoulaye Baldé et moi, il y’a jamais eu d’animosité mais seulement un respect mutuel entre nous. Il y’a quelques mois déjà, je lui tendais la main pour qu’on construise ensemble la Casamance. On n’a jamais cessé de parler. Malgré le fait qu’on est dans des camps différents, on a toujours échangé car le plus important pour nous, c’est la Casamance qui nous a vus naitre. Il faut que nous leaders politiques, que nous puissions donner l’exemple en acceptant d’être ensemble dans les combats et dans les difficultés. C’est donc ce que j’ai voulu prouver aujourd’hui ici et dire aux Casamançais que le seul combat qui mérite d’être mené, c’est celui du développement de la Casamance, de la fraternité entre les fils de la Casamance», a lancé la tête de liste de la coalition Bby. Et le ministre Benoît Sambou de poursuivre, «c’est comme ça que nos frères qui sont dans le maquis comprendrons que nous sommes ensemble. Je le disais ce matin, quel que soit le vainqueur
de cette élection, qu’il soit félicité parce qu’in fine, c’est Ziguinchor qui gagne». Très touché par cette
démarche, Baldé a invité ses militants à se ranger derrière le porte flambeau  de Ziguinchor au niveau du gouvernement du Sénégal. «Benoît est notre porte flambeau au niveau du gouvernement du Sénégal, je voudrai que tout le Sénégal le sache.  Aujourd’hui, j’ai gagné la ville de Ziguinchor mais nous sommes ensemble pour construire ensemble la Casamance».
Pour rappel, Onze listes dont cinq coalitions et six partis politiques étaient en lice dans la région de Ziguinchor. Il s’agit pour les coalitions entre autres de : Benno Bokk Yaakaar (Bby), l’Union pour le développement de Ziguinchor (Udz Kadiamore), Bokk Liggueyal Ziguinchor, Taxaw Temm et Benno ak Haïdar. Les six partis politiques sont : le Mouvement pour la démocratie et les libertés (Model ), le Parti démocratique sénégalais (PDS), Car Leneen, Bës Du Ñak/Mouvement pour la refondation nationale, le Rassemblement des écologistes du Sénégal (Res/Les verts) et le Front pour le socialisme et la démocratie/ Benno Jubel (Fsd/Bj).

Nando Cabral Gomis

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*