ELECTION PRESDIDENTIELLE ANTICIPEE EN 2017 «Vava» conseille Macky d’écrire au Conseil constitutionnel

daouda_faye_vava_1Macky Sall peut bel et bien organiser l’élection présidentielle en 2017 sans pour autant changer l’article 27 de la Constitution. Du moins, c’est la conviction d’El Hadji Daouda Faye «Vava».  

Pour l’ancien ministre des Sports qui a fait face à la presse hier, mardi 22 juillet à Restaurant «Café Presse», il suffira au président de la République d’écrire une lettre en bonne et due forme au Conseil Constitutionnel, pour l’informer de sa volonté d’écourter son mandat de sept ans et d’organiser l’élection présidentielle en 2017. 

Et en même temps, en informer l’Assemblée générale. Ainsi, le tour est joué, confie «Vava».  

«Jusque-là, le président Macky Sall s’est juste engagé dans l’entre-deux-tours à réduire son mandat à cinq. Je l’ai aussi entendu répéter une telle volonté devant les bailleurs, à l’Elysée et ici au Sénégal», soutient Daouda Faye. 

«Mais, s’il écrit au Conseil constitutionnel, ce serait différent de la parole. S’il venait à le faire, personne n’aura plus rien à redire», a-t-il indiqué. 

L’ancien ministre des Sports, invite ainsi les juristes et les journalistes à se pencher sur le sujet.

Abdoulaye THIAM

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*