Elections législatives 2017 : Honte à une certaine presse.

Espace presse

Après la publication des résultats provisoires du département de Dakar par la commission départementale de recensement des votes, hier à 5h du matin, grande a été ma surprise de voir ce matin une certaine presse déclarer la victoire de la coalition Benno Bokk Yakaar avec 53% (Seneweb, vox populi…) et une autre (l’observateur…) mettre l’accent sur les 2754 voix de différence entre Benno Bokk Yakaar et la coalition Manko Taxawu Senegal de Khalifa SALL.
D’après la commission départementale de recensement des votes de Dakar, il y a eu dans le département 337761 suffrages valablement exprimés. La coalition Benno Bokk Yakaar a obtenu 114 603 voix et la coaltion Manko Taxawu Senegal 111849 .
Benno Bokk Yakaar a donc, d’après la coalition départementale de recensement des votes, battu Manko Taxawu Senegal avec 33,9% contre 33,1% et non les 53% annoncés par cette presse.
Les 2754 voix de différence entre B.B.Y et M.T.S ne représentent même pas 1% de différence (0,8%).
Le constat majeur du scrutin à Dakar est donc que Khalifa a perdu pour deux raisons :
1- Le pouvoir a fait voter à Dakar plus de 5000 personnes (militaires, gendarmes et policiers) qui ne devaient pas normalement y voter

2- Khalifa SALL aurait battu Benno de plus de 12000 voix s’il avait à nouveau bénéficié du soutien des moustarchidines comme c’est le cas depuis 2009.

M.T.S 11849 voix + PUR 15432 voix = 127281 voix

Et, au plan national et sur l’ensemble des 8 départements de l’extérieur, le constat est que la coalition Benno Bokk Yakaar est passée de 65% en 2012 à 53% tout au plus en 2017.
Mouhamed DIA,
Citoyen Sénégalais.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*