ELEPHANTS – Succession de Lamouchi : Avram Grant dans le tuyau

Le sélectionneur de l’équipe nationale de la Côte d’Ivoire, le franco-tunisien, Sabri Lamouchi
Drogba et son entraineur Lamouchi
Drogba et son entraineur Lamouchi

Fin juillet, début août, la Côte d’Ivoire connaîtra le successeur de Sabri Lamouchi à la tête des Eléphants. Si les Ivoiriens s’attendent à un manager local, c’est plutôt le vieux continent qui empile les probabilités. Après Hervé Renard et Giovanni Trapattoni, c’est au tour de Avram Grant d’être cité par les medias occidentaux comme étant candidat. Le coach israélien connu pour être passé sur le banc de Chelsea, de Portsmouth et de West Ham en Premier League serait intéressé par le challenge de la Côte d’Ivoire.

L’actuel manager du Partizan Belgrade, s’il a guidé la sélection nationale israélienne (2002-2006), n’a jamais entraîné sur le continent africain. En place depuis quelques jours, la commission technique chargé de trouver le nouveau sélectionneur national n’a pas encore dévoilé la liste des candidats pour le poste.

Le duo Bini-Bijotat a aussi postulé Alors que les noms de Giovanni Trapattoni et de Hervé Renard – notamment – circulent pour prendre la suite de Sabri Lamouchi à la tête de la sélection de la Côte d’Ivoire, éliminée au premier tour du Mondial (3e du groupe C), selon lequipe.fr, le duo Bruno Bini-Dominique Bijotat a aussi posé sa candidature pour le poste.

Bini, ancien sélectionneur de l’Equipe de France féminine qu’il a menée à la 4e place du Mondial 2011 et des Jo 2012, est libre depuis son éviction il y a un an, à la suite de l’élimination de l’Equipe de France en quarts de finale de l’Euro 2013 face au Danemark (1-1, 4-2 t.a.b.).

Quant à Bijotat, il n’a plus été à la tête d’une équipe depuis la fin de l’aventure au Fc Metz en 2012. «J’avais une ou deux pistes qui n’ont pas abouti. Je suis toujours à la recherche d’un club professionnel en France ou d’une sélection à l’étranger, plutôt chez les garçons car chez les filles c’est bouché», a confié Bruno Bini qui souhaite travailler en binôme avec Domi­nique Bijotat.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*