ELIMINATOIRES DE LA CAN 2015 Giresse opte pour la continuité

ALAIN GIRESSE, SELECTIONNEUR DES «LIONS»

Exit Mondial 2014 ! Alain Giresse se penche déjà sur la Coupe d’Afrique des nations prévue en 2015 au Maroc. Et pour les éliminatoires prévues au mois de septembre 2014, le sélectionneur national attend garder le groupe qui a disputé les éliminatoires de la Coupe du

ALAIN GIRESSE, SELECTIONNEUR DES «LIONS»
ALAIN GIRESSE, SELECTIONNEUR DES «LIONS»

monde auquel, il compte y ajouter sept à dix joueurs.

Une trentaine de joueurs seront concernés par les éliminatoires de la CAN 2015, a expliqué le sélectionneur national Alain Giresse, dans un entretien avec l’Agence de presse sénégalaise. ‘’On ne peut pas dire combien de joueurs seront concernés par les éliminatoires mais je peux dire qu’en plus du groupe présent à Casablanca (23 joueurs, Ndlr), sept à dix joueurs peuvent être appelés’’, a expliqué Giresse.

”Il y aura un avant et un après Casablanca’’ dans l’histoire de l’équipe nationale du Sénégal, a dit Alain Giresse qui a souligné que des améliorations doivent être apportées à certains postes. ‘’Ce n’est pas une révolution, on sait déjà qu’on est juste au poste de gardien de but, au poste de latéral droit et sur les postes d’attaquants excentrés’’, a indiqué le sélectionneur national. Et d’ajouter : ”sur ces postes, on savait déjà la nécessité d’apporter des renforts. L’équipe nationale doit aspirer à progresser”.

Giresse a affirmé avoir convoqué 35 joueurs dont 22 ont été titularisés non sans appeler pour la tenue d’un match amical le 5 mars prochain.

Ne pas verserdans l’excès

Le sélectionneur national a appelé son équipe a progressé et à ne pas tomber dans l’excès suite à son match nul (1-1) contre la Côte d’Ivoire.
‘’On ne peut pas se permettre de tomber dans les travers et les excès aussi bien dans la défaite que quand ça marche’’, a-t-il indiqué. Si Giresse reconnait que les «Lions» ‘’ont été attentifs, sérieux, appliqués’’ lors du match de Casablanca (1-1), il estime qu’avec un tel potentiel, on doit toujours viser plus haut. ‘’Il a manqué ce brin de réussite pour en faire un match parfait même si du point de l’engagement, du don de soi et de la maîtrise collective et individuelle. C’est le meilleur match depuis notre magistère’’, a reconnu Giresse. Selon lui, ”il y aura un avant et un après Casablanca”, dans l’histoire de la sélection nationale. ”Mais cela ne veut pas dire qu’on ne doit pas aspirer à s’améliorer”, a-t-il averti, soulignant que cette équipe est loin d’être arrivée à maturation. ”Cette rencontre de Casablanca a confirmé le potentiel de ce groupe”, a-t-il expliqué, appelant les uns et les autres à se projeter sur le futur en tentant de maîtriser mieux les événements

Match amical: Préférence européenne

‘’Nous préférons rencontrer une sélection européenne, mais il faut attendre le tirage au sort pour voir les perspectives qui s’offrent à nous’’, a aussi indiqué Alain Giresse. Toutefois, quel que soit le programme des équipes qualifiées à cette compétition, le Sénégal ne doit pas se permettre de rater la prochaine date Fifa, le 5 mars prochain, a indiqué le sélectionneur national. ‘’Le match contre la Côte d’Ivoire a confirmé le potentiel du groupe de performance, le travail doit continuer pour progresser’’, a-t-il par ailleurs ajouté.

«Satisfait de mes collaborateurs»

‘’Je suis satisfait de mes collaborateurs qui ont fait un travail remarquable à tous points de vue et aussi bien du point technique que médical’’, a déclaré Giresse. Des rumeurs faisaient état de la volonté des autorités de renforcer du staff technique. Le nom d’Aliou Cissé avait même commencé à circuler dans les couloirs de la Fédération sénégalaise de football mais aussi du département des Sports. Ce qui n’est pas de l’avis du sélectionneur des «Lions». ”Tout le monde a tiré dans le même sens. Je ne vois pas la nécessité de renforcer ce staff pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015”, a-t-il indiqué.

”Avec les quatre techniciens, les quatre médicaux et les trois intendants, c’était un staff soudé même si en phase finale d’une compétition, on peut penser à renforcer le groupe“, a-t-il ajouté.

(avec APS)

In the Spotlight

Six indices économiques annonçant la récession

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Robert Bibeau. Le PIB par habitant aux États-Unis La tendance générale de l’économie capitaliste est à la baisse du taux moyen de profit, qui s’exprime notamment par une tendance à la baisse du taux de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*