Émeute de Touba:Arame Fall, « c’est un policier qui m’a tiré dessus… »

Arame Fall, l’une des deux personnes blessées par balle lors des affrontements au marché Ocass de Touba, a brisé le silence. Deux jours après les douloureux évènements, la dame, trouvée sur son lit d’hôpital, est formelle : c’est un policier qui lui a tiré dessus et elle a est en mesure de l’identifier.

« J’étais assise juste devant la poissonnerie et quand j’ai aperçu le policier brandir son arme à feu, je me suis vite levée pour aller me réfugier chez les Dia, juste à côté. C’est à ce moment que j’ai reçu la balle. Je reconnais le policier qui a tiré sur moi, mais j’ignore son nom. Si on mettait tous les policiers du commissariat de Touba, je le reconnaitrai. Ce n’est pas Abdou Dieng qui a ouvert le feu, c’est le policier », a révélé la vendeuse d’huile d’arachide âgée de 43 ans dans des propos relayés par nos confrères de l’Observateur.

Avec de telles déclarations, Arame Fall charge ainsi les policiers et disculpe Abdou Dieng qui est soupçonné par certains d’avoir ouvert le feu. Malgré ses désagréments, la quarantenaire a tenu à déclarer qu’elle pardonne à la personne qui lui a tiré la balle qui aurait pu lui coûter la vie.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*