EMEUTES DE TOUBA : Les manifestants libres mais pas tirés d’affaire

EMEUTES DE TOUBA : Les manifestants libres mais pas tirés d’affaire

Les contestataires qui ont étalé le weekend dernier leur mécontentement dans la cité religieuse ne sont pas encore tirés d’affaire.

Du moins, les 38 qui ont été interpellés par les forces de l’ordre.

En effet, après une garde à vue et un déferrement au parquet de Diourbel, ils ont tous bénéficiés d’une liberté provisoire.

Seulement, cela est loin de signifier la fin des poursuites. Ils vont être jugés, ce jeudi, pour les mineurs, et vendredi, pour les autres.

Dimanche dernier, Touba a été le théâtre d’affrontements entre commerçants du marché Ocass et forces de l’ordre. Les premiers qui déploraient la bastonnade d’un des leurs par un policier, avaient vigoureusement réagi.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*